FC Nantes 1979/80

FCN, le maillot jaune en tête

COULEURS – Si les joueurs du Football Club de Nantes sont surnommés les Canaris, c’est bien entendu pour la couleur jaune teintée de vert de leur tenue. Ces couleurs pourtant ont une origine moins volatile que chevaline.

C’est à l’occasion de la création du club, en 1943, que le FC Nantes choisit le jaune et le vert comme couleurs, sur la suggestion d’un des dirigeants fondateurs, Jean Le Guillou, qui propose de reprendre les couleurs de son cheval de course, un certain Ali Pacha, qui remportait de nombreux prix.

Nantes a ainsi adopté le jaune et vert et n’a jamais changé de couleurs depuis sa création. Seule la disposition des teintes a pu varier, entre forte dominante jaune et cohabitation des deux couleurs, selon les modes et les périodes.

Lorsqu’il apparait dans l’élite du foot français en 1963, le FC Nantes joue principalement en jaune uni ou en larges rayures verticales des deux couleurs . Le short est pendant de longues années blanc ou noir. Il passera au vert en 1976 puis au jaune en 1988.

En 1972-73, à l’occasion de leur troisième titre de champion, le maillot jaune est cerclé de deux fines rayures horizontales vertes. Le short est blanc. Les premiers sponsors apparaissent ensuite, inscrits en noir sur le maillot : Michel Axel (1972-73), Tout l’Univers (1973-74) et Café Côte d’Ivoire (de 1974 à 1976).

En 1973, les Nantais portent un col bleu-blanc-rouge pour symboliser leur titre de champion de France, une idée reprise par certains clubs de l’époque mais qui n’a jamais été vraiment pérennisée.

Comme tenue de rechange, le FC Nantes des premières années porte souvent un maillot rouge. C’est le cas notamment lors de la finale de la Coupe de France 1973. Un changement de couleur qui ne se justifiait a priori pas face à un Olympique Lyonnais qui jouait en blanc. A moins qu’il s’agisse d’une directive de la télévision qui craignait que le jaune ne se différencie pas assez du blanc sur les postes TV monochromes. Le FC Nantes porte également le rouge à l’occasion d’un match de Coupe d’Europe en 1977 à Prague face au Dukla, lequel joue en jaune.

A partir de 1976, le FC Nantes est sponsorisé par la station de radio Europe 1. Le maillot nantais est alors floqué d’un immense et large 1 en diagonale. Il s’agira du premier maillot emblématique du FC Nantes, rendu légendaire par deux titres de champions de France (1977 et 1980) mais aussi par le chanteur jamaïcain Bob Marley qui disputa une partie de foot avec ses musiciens contre quelques joueurs nantais.

La station Europe 1 est aussi durant cette période le sponsor d’un autre club en jaune, le Racing Club de Lens qui porte un flocage similaire en rouge entre 1975 et 1983. Le Paris Football Club est également sponsorisé par Europe 1 durant son éphémère passage en première division lors de la saison 1978-1979.

En Coupe de France, Nantes comme les autres clubs portent le sponsor spécifique de l’épreuve. C’est avec l’inscription Perrier qu’Henri Michel soulève la première Coupe du club en 1979. C’est avec Calberson que José Touré marque un but inoubliable lors de la finale de 1983.

La tenue de rechange du FC Nantes devient, à la fin des années 1970, plutôt blanche. En Coupe d’Europe, en novembre 1979, les hommes de Jean Vincent portent contre le Steaua Bucarest, à l’aller comme au retour, une magnifique tenue blanche, alors que leur adversaire évolue en rouge. C’est également en blanc que le FC Nantes disputera le match inaugural du stade de la Beaujoire en 1984, l’équipe nationale de Roumanie qui lui faisait face évoluant alors en jaune.

C’est Adidas qui fournit la tenue du FC Nantes depuis 1974. En 1982-83, lorsque le club remporte son sixième titre de champion, le maillot devient plus sobre avec de fines rayures verticales et le 1 de Europe 1 n’a gardé que son contour. Si la station de radio reste le sponsor principal, les Nantais présentent de nouvelles marques lors de ses rencontres à l’extérieur. On voit ainsi apparaitre Kindy en 1982/83, les Pages Jaunes en 1983/84 et Télé-Poche en 1984/85. Europe 1 restera fidèle au club jusqu’à la fin des années 1980.

FC Nantes 1984 Fabrice Poullain

En 1988, l’équipementier Patrick succède à Adidas et fournit une tenue jaune de la tête aux pieds, mettant fin au short vert. Lorsque Adidas revient aux affaires deux ans plus tard, il conserve cette tenue entièrement jaune.

C Nantes 1995 Japhet Ndoram

En 1992, l’équipementier Diadora impose aux Canaris un maillot composé de larges bandes jaunes et vertes. Ce maillot, portant d’abord la marque de Pinty, puis Eurest, est celui des champions de France 1995 et deviendra aussi emblématique que le maillot Europe 1 de la fin des années 1970.

Adidas revient à nouveau en 1995 et conserve les larges bandes verticales jusqu’à la fin du siècle. Les Canaris disputeront la finale de la Coupe de France 1999 avec ce maillot rayé dénaturé par l’horrible Carte Aurore, sponsor de l’épreuve. Un an plus tard, face au CRUFC Calais, qui évolue en jaune et rouge, les Nantais évolueront dans un maillot blanc sobrement sponsorisé par RTL.

Le coq Sportif, qui avait habillé Nantes dans les années 1972-1974 revient au club en l’an 2000 et impose un maillot jaune uni avec un motif vert sur les épaules, qui met fin aux larges rayures verticales. Le FC Nantes remporte son huitième titre de champion avec cette tenue. A l’extérieur, le FC Nantes joue en maillot noir et jaune. Les sponsors Synergie et Loxam, apparus dans les années 1998/1999, sont inscrits en rouge sur le maillot jaune et vert au grand dam des puristes.

FC Nantes 2002 Marama Vahirua

Lors de la campagne en Ligue des Champions 2001/2002, le FC Nantes évolue dans une tenue vert bouteille à parement jaune et une inscription du sponsor en orange. Le FCN suit une curieuse tradition qui voit les clubs français disputer la Ligue des Champions avec un maillot éloigné de leurs couleurs traditionnelles.

FC Nantes 2002 Charles Devineau

Le 27 octobre 2001, à l’occasion d’une rencontre de championnat à Sochaux, les joueurs du FC Nantes entrent sur la pelouse de Bonal dans une tenue inédite, entièrement grise avec un maillot floqué du nom de l’équipementier de leur adversaire, Champion. Il s’agit de la tenue d’entraînement du FC Sochaux, qui portera chance aux Canaris, alors derniers du classement, et qui remportent leur première victoire (1-0) de la saison après 11 matches infructueux.

Marketing oblige, le changement de tenue s’accélère au cours du XXIe siècle. Les équipementiers passent et les supporters aboient. Le Coq Sportif mise sur la sobriété en proposant un maillot entièrement jaune, où le rouge du sponsor prend le pas sur le vert traditionnel. En 2004 apparait une bande verticale verte au milieu du maillot.

En 2005, l’équipementier Airness suit la tendance en ajoutant quelques motifs verts. En 2006 réapparait le short vert, qui ne porte pas chance aux Canaris puisqu’ils terminent derniers du championnat et descendent en deuxième division après 44 ans de présence ininterrompue dans l’élite du foot français.

En 2009, alors que Nantes effectue un bref retour en première division, le nouvel équipementier Kappa (2008-2011) réintroduit les larges bandes verticales jaunes et vertes et le short jaune. Il propose aussi comme maillot extérieur un très curieux maillot bleu roi qui rend l’équipe méconnaissable. Celle-ci redescend d’ailleurs très vite en deuxième division. En 2011, le club tente le short blanc, mais reviendra très vite au jaune.

En 2011, Erreà (2011-2014) revient au jaune uni avec de fine lignes verticales façon Adidas des années 1980. Une sobriété gâchée par des sponsors aux couleurs inappropriées. En 2012, Erreà (2011-2014) propose une large bande horizontale verte sur la poitrine des joueurs.

En 2013, le FC Nantes est de retour en première division. Le maillot est de nouveau entièrement jaune où les manches sont cerclées de deux bandes vertes. Avec Umbro (2014-2018), le FC Nantes poursuit dans la sobriété des tenues jaune unies. En 2017, les manches sont entièrement vertes.

FC Nantes - Hellfest 2019

En 2018, New balance (2018-2020) revient aux larges bandes verticales, même si le vert est en lisérés. Le temps de deux rencontres de Coupe de la Ligue, fin 2019, le FC Nantes apparait avec un sponsor original , le nom du festival Hellfest, qui se déroule chaque année à Clisson, à quelques kilomètres de Nantes.

Le 26 janvier 2020, à l’occasion d’une rencontre contre Bordeaux, le FC Nantes joue avec les couleurs albiceleste de l’Argentine pour rendre hommage à son ancien attaquant Emiliano Sala, disparu un an plus tôt dans un accident aérien au dessus de la Manche.

A propos du FC Nantes et de son maillot jaune