Bleu de France

Bleu de France

COULEUR – Maillot bleu, short blanc et chaussettes rouges, ce sont les couleurs officielles de l’équipe de France. Cela semble évident et pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. 

(Article mis à jour en septembre 2020)

C’est seulement à l’occasion de son huitième match, le 23 mars 1908 à Londres, que l’équipe de France arbore pour la première fois un maillot bleu. Celui-ci est accompagné d’un short blanc et de chaussettes rouges. A l’époque, cette tenue qui fera son histoire n’est qu’une tenue de rechange. L’équipe de France, créée quatre ans plus tôt, joue essentiellement en blanc. Si elle porte du bleu au Park Royal ce jour de mars 1908, c’est juste pour se différencier du maillot blanc de la sélection anglaise.

Allez les blancs

Lors de son premier match, le 1er mai 1904, l’équipe de France joue avec un maillot blanc. Celui-ci est orné des deux anneaux olympiques, rouge et bleu, de l’USFSA, l’Union des Sociétés Françaises des Sports Athlétiques, le groupement qui s’est penché sur son berceau. Le short est bleu foncé et ses chaussettes sont rouges. Le blanc est donc historiquement la couleur officielle de l’équipe de France.

Equipe de France 1904

Lorsqu’elle rencontre pour la première fois l’Angleterre et son maillot blanc, le 1er novembre 1906 au Parc des Princes, l’équipe de France porte sa première tenue de rechange : maillot rouge, short bleu, bas rouges. « Rouge de honte… » précisera-t-on, les Français s’étant inclinés 15-0. Cela ne les empêchera pas de porter ce maillot rouge plus de vingt fois jusqu’en 1960.

En 1910, l’équipe de France quitte l’USFSA et rejoint le CFI, Comité Français Interfédéral. Sur le maillot, les anneaux rouge et bleu laissent la place au coq du CFI. Le gallinacé est par ailleurs l’emblème officiel de la République Française depuis 1848.

Avec le CFI, le maillot change et se distingue avec ses larges rayures verticales bleues et blanches et, la plupart du temps, un col rouge. Après la Première Guerre, le 9 mars 1919, les Français portent un maillot à bandes verticales bleues, blanches et rouges face à la Belgique (2-2). C’est la seule fois que les Tricolores (jamais aussi bien nommés qu’en cette occasion) portent ce maillot.

Et la France devint bleue

Le 7 avril 1919, la F.F.F. (Fédération Française de Football) est enfin créée en fusionnant l’ensemble des groupements dédiés au foot. Le nouvelle fédération décrète alors que la tenue officielle de l’équipe de France sera le maillot bleu, short blanc et bas rouges.

France 1958

Jusqu’aux années 1960, les Français jouent quasiment tout le temps en maillot bleu, sauf quand l’adversaire porte un maillot de la même couleur, principalement l’Italie et la Yougoslavie. Le maillot de rechange est rouge, mais il apparait très rarement. On le sort notamment le 4 avril 1948 à l’occasion d’un match contre la Squadra Azzurra italienne. Ce maillot porte d’ailleurs ce jour-là une innovation majeure : un numéro dans le dos.

Le 23 mai 1948, pour une rencontre face à l’Ecosse (victoire 3-0), la France joue exceptionnellement en maillot blanc. C’est la première fois depuis 1919. Il faudra attendre seize ans pour que cela se reproduise.

Le 25 avril 1964 en effet, la France est en blanc pour une rencontre éliminatoire du Championnat d’Europe en Hongrie. La diffusion de plus en plus fréquente des matches sur les téléviseurs, qui sont encore en noir et blanc, impose un contraste évident des textiles. La France adopte ainsi le blanc lorsque les adversaires portent un maillot sombre.

Le maillot rouge des joueurs français a donc été porté pour la dernière fois le 6 juillet 1960 lors de la demi-finale du premier championnat d’Europe, perdue 5-4 face à la Yougoslavie. Il tentera un timide retour en 2008 mais ne durera que le temps de deux rencontres amicales.

Coq Sportif et Adidas

C’est Le Coq Sportif qui a été le premier équipementier officiel de l’équipe de France. Son visuel apparait sur le maillot bleu le 23 octobre 1955, à l’occasion d’un match URSS-France à Moscou. L’entreprise de Romilly-sur-Seine, dans l’Aube, accompagnera l’équipe de France pendant dix-sept ans.

Equipe de France 1978

En septembre 1972, la marque Adidas succède au Coq Sportif. Une collaboration qui durera trente-huit saisons, symbolisée par les trois bandes tout le long des manches des joueurs. La tenue suivra ensuite les tendances de l’équipementier d’Herzogenaurach. Au sobre maillot bleu des années 1970 succédera les fines et élégantes rayures verticales que porteront les Bleus lors de la Coupe du Monde en Espagne.

France-Hongrie 1978

Durant la Coupe du Monde 1978, l’équipe de France apparait avec un inhabituel maillot à rayures vertes et blanches. Ce 10 juin 1978, la délégation française s’est rendue à Mar Del Plata avec, par erreur, ses maillots blancs. Une fois sur place, ils s’apercoivent qu’il leur a été demandé de jouer en maillot bleu. Il faut donc trouver un autre maillot. Les joueurs français se procurent dans l’urgence les maillots d’un club local, le CA Kimberley. C’est l’heure de gloire du petit club argentin. Encouragés par un public tout heureux de voir une équipe jouer avec les tenues de leur club, les Français s’imposent 3-1.

En 1984, Adidas conçoit pour l’équipe de France un maillot au design particulier, avec une bande horizontale rouge au niveau de la poitrine et trois lignes blanches en dessous. C’est avec ce maillot que l’équipe de France remporte son premier titre d’envergure, le Championnat d’Europe 1984. Un mois plus tard, une équipe bis, vêtue de la même tunique, remporte les Jeux Olympiques à Los Angeles. Ce maillot porte bonheur perdure deux ans, le temps pour les Bleus de remporter un autre trophée, la Coupe Intercontinentale en 1985. Mais en 1986, la France abandonne ce design pour la Coupe du Monde au Mexique. Elle sera éliminée en demi-finale.

Papin France 1986

L’équipe de France évolue jusqu’en 1989 avec le maillot du mondial mexicain. Une nouvelle tunique fait son apparition le 11 octobre 1989 à l’occasion d’une rencontre face à l’Ecosse. Le sobre maillot bleu devient pour de longues années l’objet d’expérimentations plus ou moins heureuses. C’est à l’occasion de l’Euro 1992 qu’apparaissent le nom des joueurs au dessus du numéro dans le dos, une directive de l’UEFA.

Maillot France Euro 1996

En 1996, à l’occasion du championnat d’Europe en Angleterre, l’équipe de France joue avec un maillot doté d’un col à lacet répondant à la mode vintage de l’époque. Les bandes de l’équipementier sont également visibles verticalement sur les épaules.

Bleu France 1998

Quatorze ans après l’Euro 84, l’équipementier historique des Bleus a la bonne idée, pour la Coupe du Monde 1998, de faire revenir la bande rouge et les trois lignes blanches sur les maillots. Et la France devient championne du monde ! C’est désormais officiel, la bande rouge et les trois lignes blanches emmènent la France vers la victoire.

Un nouvel élément apparait sur le maillot des Bleus le 5 septembre 1998 : une étoile au dessus du coq de la FFF, symbolisant la victoire en Coupe du Monde. Jusqu’alors, seules les nations ayant remporté trois fois la Coupe du Monde (le Brésil, l’Italie et l’Allemagne) s’étaient permises d’afficher trois étoiles au dessus de leur écusson. En 2002, l’équipementier est tellement persuadé que les Tricolores vont remporter la Coupe du Monde au Japon qu’il commet une publicité où le maillot porte deux étoiles. La France ne passera pas le premier tour…

La bande rouge est conservée lors de l’Euro 2000 mais pas les lignes blanches. Cela n’empêchent pas les Français de remporter ce championnat d’Europe 2000 ni de remporter en 2001 la Coupe des Confédérations.

Zidane France 2004

La bande rouge doit faire partie intégrante du maillot de l’équipe nationale. Pour preuve, elle disparait des maillots pour la Coupe du Monde 2002 en Corée. Résultat, les champions du monde en titre sont éliminés au premier tour sans inscrire le moindre but. Elle réapparait lors du championnat d’Europe 2004 au Portugal, mais la magie semble avoir disparu. Les Bleus se font sortir dès les quarts de finale.

A l’occasion de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne, la France joue en bleu face à la Suisse puis en blanc face à la Corée du Sud. Ce maillot blanc, , avec sa large bande centrale dégradée passant du bleu au rouge, est plutôt mal accueilli par les esthètes. Mais il plait curieusement aux joueurs qui décident de le porter jusqu’à la finale. Même contre le Brésil, alors que la FIFA avait prévu le bleu, les joueurs français ont préféré revêtir une tenue qui leur porte chance. Ce maillot entrera définitivement dans l’histoire le 9 juillet, grâce au célèbre coup de boule de Zinédine Zidane. Ce sera le dernier maillot jamais porté par Zizou.

Au lendemain du mondial allemand, la Fédération Française renouvèle son enseigne et apporte une modification majeure : le coq n’est plus tourné vers la gauche, mais vers la droite. Un changement qui sera répercuté sur le maillot des joueurs, illustrant une période où tout semble fonctionner à l’envers.

A l’occasion de l’Euro 2008, dix ans après la Coupe du Monde 1998, Adidas reprend le motif de la bande rouge qu’elle dispose légèrement arrondi. En dessous, des nuances de bleu remplacent les lignes blanches.

Equipe de France 2010 Knysna

Fin 2009, à l’occasion du match de barrage contre l’Irlande qualificatif pour la Coupe du Monde sud-africaine, l’équipe de France arbore un maillot de style commando aux lignes très agressives. Le motif 1984/1998 est repris comme pour être saboté . Les lignes rouges et blanches, sur les cotés, s’inclinent vers le bas puis s’effacent au centre du maillot. Un espèce de sangle semble contourner les épaules. A croire que Adidas, qui n’ignorait plus que son contrat avec la FFF ne serait pas renouvelé, voulait manifester sa colère. Ce sera le maillot du but contre l’Irlande entaché d’une faute de main. Et ce sera le maillot de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, de Knysna et de la grève des joueurs français. Un maillot à oublier.

Nike remplace Adidas

Après trente-huit ans de collaboration avec Adidas, l’équipe de France change de fournisseur en 2011 et se lie avec Nike. Pour bien marquer sa différence, l’équipementier américain présente les premiers jours un maillot bleu sombre uni, très sobre, qui tranche avec les effets un peu suspects de son prédécesseur.

Equipe de France 2011 Marinière

Mais cette sobriété ne sera pas toujours de mise. En 2011, les joueurs de l’équipe de France arborent un étrange maillot de rechange de style marinière, blanc avec des lignes horizontales bleu foncées. Ce design a été créé par le styliste Karl Lagerfield… mais l’on jurerait l’oeuvre d’un Jean-Paul Gaultier. Une jolie tenue, très élégante à porter en ville, mais certainement pas un maillot de foot. Elle ne sera portée qu’en deux occasions.

Lors de l’Euro 2012, l’équipe de France porte un maillot bleu qui reste inspiré par la marinière. De fines bandes horizontales bleues marines alternent avec le bleu roi, tandis que le coq et les numéros s’inscrivent en doré. La tenue de rechange est magnifique : un maillot sobre d’un blanc pur avec un col Mao du plus bel effet.

Autre désagréable fantaisie de l’équipementier américain, une tenue entièrement bleu ciel que l’équipe de France porte en 2013, notamment contre le Brésil en juin lors de sa tournée en Amérique du Sud. Elle ne sera par la suite portée qu’une fois.

Ainsi Nike alterne-t-il entre les réussites esthétiques (le maillot blanc de 2012, le maillot bleu nuit de 2014) et quelques notoires fautes de goût (le maillot blanc avec manche gauche bleu et manche droite rouge, finalement interdite par l’UEFA).

Lors de l’Euro 2016, l’équipe de France porte un maillot bleu roi à manches bleu marine. L’équipementier utilise alors pour toutes ses équipes un template où les manches ont une couleur différente du torse. Le short est bleu roi, les chaussettes rouges. Le maillot de rechange est blanc avec une manche bleue et une manche rouge. Une fantaisie qui ne sera pas du goût de l’UEFA.

Lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie, les couleurs du template sont inversées : le bleu sombre est sur le torse et le bleu roi sur les manches. Le short est bleu sombre, tout comme les bas. Une tenue peu falmboyante qui restera toutefois dans l’histoire grâce à la victoire finale des Griezmann, Mbappe et autres Pogba.

Maillot Equipe de France 2020

En septembre 2020, alors que le foot sort d’une longue période de confinement, l’équipe de France dévoile le maillot qu’elle aurait dû porté lors de l’Euro 2020, si celui-ci n’avait pas été reporté. L’équipementier revient sur le modèle de l’Euro 2012 (des rayures horizontales alternant bleu ciel et bleu foncé) tout en réintégrant la célèbre bande rouge sur la poitrine. Il s’agit clairement d’une marinière barrée de rouge.

De l’équipe de France et de son maillot