Keith Haring Football

Keith Haring, foot et street art

PEINTURE – A priori, le football tel que nous le connaissons ne devrait pas faire partie de la culture underground new-yorkaise. Quelques oeuvres de Keith Haring viennent contredire cette idée bien arrêtée.

L’artiste américain Keith Haring (1958-1990) a profondément marqué le paysage de l’art contemporain avec ses oeuvres de Street Art. Après des études de graphisme classique, il s’oriente vers la culture underground, celle qui sort du circuit traditionnel des circuits et musées pour s’exprimer dans la rue et sur les murs.

Tags et graffiti

Précurseur dans l’art urbain, Keith Haring signe ses oeuvres – des tags, des graffitis – dans les rues et le métro de New York. Il se lie d’amitié avec Andy Warhol et Jean-Michel Basquiat et rencontre rapidement le succès avec son iconographie unique et ses formes synthétisées bordées de noir.

Le style Keith Haring, né dans la rue, est ensuite entré dans les galeries d’art en passant par les grandes expositions internationales. A Paris, il peint une fresque immense à l’hôpital Necker. Victime du Sida, il fonde en 1989 la Keith Haring Foundation pour soutenir les associations qui luttent contre le sida et venir en aide aux enfants. Il meurt en 1990, âgé seulement de 31 ans.

Certaines de ses oeuvres ont été consacrées au football. Ou plutôt, pour être plus exact, au soccer.

Du métro au soccer

  • Keith Haring Football
  • Keith Haring Football
  • Keith Haring Football