Plácido Domingo, ténor du mundial


CHANSON – C’est au ténor Plácido Domingo qu’à été demandé d’interpréter l’hymne officiel de la Coupe du monde 1982, un paso doble ayant pour titre “El mundial“. Efficace, mais oublié…

Pour l’organisation de la Coupe du monde 1982, l’Espagne n’a pas hésité à faire appel à ses plus grands artistes. Dans le domaine de l’art notamment, pour réaliser la plus belle série d’affiches jamais vue pour ce type d’événement, mais aussi pour la chanson officielle du tournoi, où l’on fait appel à Plácido Domingo.

El sol ilumina el estadio

José Plácido Domingo Embil de son nom complet, est considéré à quarante et un ans comme l’un des plus grands ténors du monde de l’opéra. Il a brillé sur de nombreuses scènes et dans de nombreux films. Il est en outre l’une des personnalités espagnoles les plus connues dans le monde. Il est l’ambassadeur idéal.

La chanson “El Mundial” est écrite sur mesure par José Torregrosa (musique) et Alfredo Garrido (paroles). Un s’agit d’un paso doble un peu kitch qui vante les vertus du football et du public venu acclamer les meilleurs joueurs du monde. Le ténor l’interprète au Camp Nou le 13 juin 1982 à l’occasion de la cérémonie d’ouverture. Malgré tout, la chanson ne laissera pas une empreinte indélébile dans l’esprit des spectateurs du mondial.

Chez les Espagnols, la chanson a même souffert d’une concurrence sévère, avec notamment le “Viva España, vamos a ganar” des soeurs Hurtado, un trio comique dont les émissions TV sont très suivies. Leur hymne non officiel n’a pourtant rien d’original puisqu’il reprend l’air de “Funiculi Funicula“, un classique de la chanson napolitaine.

Si ténor

Pour Plácido Domingo, cette chanson du mundial n’aura aucun impact sur sa carrière. Il se produira dans les plus grands opéras du monde, interprétera et enregistrera plus de cent oeuvres en espagnol ou dans de nombreuses langues. Il restera toutefois très proche des grands événements du football.

En 1990, il s’associe avec Luciano Pavarotti et José Carreras au sein des Trois Ténors, qui se produiront notamment à l’occasion des Coupes du monde 1990, 1994, 1998 et 2002. En 2002, Plácido Domingo sera invité à chanter l’hymne du centenaire du Real Madrid. En 2014, il donnera une représentation à Rio la veille de la finale de la Coupe du monde.

Son actualité récente a été marqué par une plainte pour harcèlement sexuel puis une hospitalisation due au Covid-19.


A propos de Plácido Domingo, de l’Espagne et du Mundial 1982

Laisser un commentaire