Bafana Bafana, un maillot arc-en-ciel


MAILLOT – Lorsque l’Afrique du Sud revient dans le giron international au cours des années 1990, son équipe de football arbore un curieux maillot, que Nelson Mandela se charge de rendre historique.

Photos : AFP

L’Afrique du Sud a été un des précurseurs du football sur le contient noir. La South African Football Association (SAFA) est la première fédération non-européenne a rejoindre la FIFA, en 1910. Elle se retirera en 1926, sera réintégrée en 1951, puis suspendue en 1961 avant d’être de nouveau exclue en 1976 en raison de sa politique ouvertement raciste d’apartheid.

A l’ombre des Springboks

L’équipe nationale d’Afrique du Sud a vu le jour à la fin du XIXème siècle, mais la SAFA considère que son premier match est une rencontre contre l’Argentine disputée en 1906 à Buenos Aires dans le cadre d’une tournée en Amérique du Sud. L’équipe arbore alors un maillot blanc et un short bleu. Par la suite, la sélection adoptera la même couleur et le même emblème que l’équipe de rugby : un maillot vert foncé avec un col doré et la silhouette d’une antilope sauteuse sur le coeur, la fameuse springbok.

Longtemps écartée du reste du monde, la fédération sud-africaine est réintégrée à la CAF et la FIFA en 1992. L’équipe est alors autorisée à jouer des rencontres officielles, mais la couleur de son maillot fait débat. Doit-elle conserver la couleur des Springboks, que l’on associe à l’apartheid ? Si l’équipe de rugby a choisi de conserver la tenue qui a fait son histoire, les fédérations des autres disciplines optent pour de nouveaux symboles. Le protea, fleur symbolique du pays, prend la place de l’antilope.

Nation arc-en-ciel

A l’occasion de la première rencontre post-apartheid, le 7 juillet 1992 à Durban contre le Cameroun, le journaliste Sibusiso Mseleku encourage les joueurs en répétant “Bafana Bafana”, un terme zoulou que l’on pourrait rapprocher des “Boys” ou des “Ptits gars”. L’expression devient leur surnom. Ils arborent alors un maillot jaune et un short vert.

En 1996, l’Afrique du Sud hérite de l’organisation de la vingtième Coupe d’Afrique des Nations, suite au désistement du Kenya. L’équipementier Kappa confectionne pour les Bafana Bafana un maillot original composé de trois couleurs (or, noir et blanc) disposées en formes géométriques et striées de lignes horizontales de différentes épaisseurs. Un short vert et une sorte de scapulaire gris sur la poitrine s’ajoutent à la composition d’ensemble, donnant à la tenue un esthétisme moderne et particulier.

Peu importe qu’il soit laid ou magnifique, le maillot devient historique. C’est celui avec lequel les Bafana Bafana deviennent pour la première fois champions d’Afrique en 1996. Il est porté par Nelson Mandela qui assiste à la finale et remet le trophée au capitaine Neil Tovey (lequel n’a rien trouvé de mieux que de porter le maillot de l’adversaire en cet instant historique). Le président sud-africain est trop heureux de reproduire sept mois après les moments historiques qui avaient suivi la finale de la Coupe du monde de rugby.

Scatterlings of Africa

Deux ans plus tard, l’équipe sud-africaine dispute sa première Coupe du monde en France. Son maillot a conservé son style tout en lignes, mais les formes et les dispositions ont quelque peu évolué. Aux noir, blanc et or ont été ajouté du vert sur le col et sous les manches. Plus que le maillot des rugbymen Springboks, ce maillot des Bafana Bafana symbolise aujourd’hui la fin de l’apartheid et le retour de l’Afrique du Sud dans le concert des Nations.

Le pays de Nelson Mandela et de Johnny Clegg sera en 2010 le premier d’Afrique à organiser une Coupe du monde. Les Bafana Bafana auront eu le temps de changer d’équipementier et de maillot. Après avoir adopté un blanc doté de lignes vert et or lors de la CAN 2000, les Bafana Bafana jouent leurs deux premières rencontres de la Coupe du monde 2002 dans une tenue entièrement blanche, puis jouent la dernière en maillot jaune et short vert. Le blanc post-apartheid est abandonné pour les épreuves suivantes. L’Afrique du Sud joue désormais en jaune et vert.

A propos de l’Afrique du Sud, de son équipe de foot et de son maillot

Laisser un commentaire