Chanson du géant endormi


CHANSON – En 2020, le groupe brestois La Lucha Libre avait composé un morceau en hommage à Jean-Pierre Adams, alors plongé dans le coma depuis trente-huit ans. Celui-ci est décédé en septembre 2021.

La Lucha Libre, groupe de rock brestois, n’a jamais manqué une occasion de manifester son amour du football, en dédiant ses morceaux à des légendes du jeu, comme George Best ou Lev Yachine, en apportant son soutien au Stade Brestois à travers l’emblématique Bruno Grougi, et même en dénonçant les dérives consuméristes des épreuves de haut niveau.

En 2020, le groupe propose sur son album “Mokusatsu” un morceau-hommage à un autre footballeur, intitulé “Jean-Pierre Adams”. Le sujet n’est bien entendu pas aussi joyeux que ceux précités. Quelques notes de piano, une voix, un écho, “They have forgotten you” comme première paroles…

La mort de Jean-Pierre Adams, le 6 septembre 2021 (le même jour que celle de Jean-Paul Belmondo), a rappelé la triste histoire du footballeur. Ancien joueur de Nîmes, de Nice, du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France, Jean-Pierre Adams venait de mettre un terme à sa carrière quand il se rendit à l’hôpital en mars 1982 pour une bénigne opération du genou. La séance d’anesthésie se passe mal, Jean-Pierre Adams est plongé dans le coma. Il vivra dans un état végétatif pendant trente-neuf ans, jusqu’à sa mort.

Grands connaisseurs des choses du foot, les membres de La Lucha Libre avaient tenu à évoquer ce que le football et la vie peut également apporter en tristesse et en émotions. “Jean-Pierre Adams” est à l’image de l’album “Mokusatsu”, beaucoup plus profond que les précédentes productions du groupe, beaucoup plus organique aussi puisque les instruments traditionnels (guitares, batterie, claviers) ont pris le dessus sur les gadgets électroniques. L’album est d’ailleurs édité en vinyle plutôt qu’en CD.

On y retrouve le morceau sur “Lev Yachin”, version guitares, ainsi que “Red and White” en hommage au stade Brestois. On y lit partout qu’il s’agit probablement du meilleur album du groupe. Et “Jean-Pierre Adams” un de ses morceaux les plus émouvants.

A propos de La Lucha Libre et de Jean-Pierre Adams

Laisser un commentaire