Paris vaut bien un dictionnaire


DICTIONNAIRE – Le “Dictionnaire officiel du Paris Saint-Germain” (Solar) propose en plus de mille entrées de décrire les hommes et les histoires qui ont façonné l’image du PSG durant sa jeune histoire.

Le Paris Saint-Germain fascine. Le Paris Saint-Germain inspire. Le Paris Saint-Germain vend. Le plus grand club de France (pour qui a découvert le foot en 2012) a droit chaque année à un très grand nombre d’ouvrages qui lui sont, de près ou loin, consacrés.

A comme Auteuil, Z comme Zlatan

Parmi ces ouvrages, nous pouvons trouver quelques dictionnaires, dont celui de la maison Solar qui nous présente le dictionnaire “officiel” du club, réalisé par Michel Kollar, que le quatrième de couverture proclame comme étant l’historien du PSG. Tous les joueurs, les personnalités, les faits, les rencontres, les lieux et autres anecdotes nous sont livrées par ordre alphabétique dans un petit bouquin de plus de 500 pages.

En brisant les traditionnelles lignes chronologiques, l’ouvrage nous donne une lecture différente de l’histoire du club, de A comme Abel Braga jusqu’à Z comme Zaremba, en passant par Bathenay, Coridon, Dahleb, Edel, Fernandez, Ginola, Halilhodžić, Ibrahimović, Jallet, Kimpembe, Le Guen, Mbappe, Neymar, Okocha, Parc des Princes, Qatar, Rocheteau, Sušić, Toko, Valdo, Weah, Xuereb et Yepes.

Le Paris Saint-Germain n’a jamais manqué de grands noms et le turn-over a toujours été important. Depuis sa création, le PSG a pour vocation de recruter des grands joueurs. C’en est même une finalité comme le démontrent les premières lignes consacrées à David Beckham : “Le 31 janvier 2013, le PSG a changé de dimension en engageant David Beckham“. Peu importe que le pré-retraité anglais n’ai joué que six mois, et que ses apparitions n’ont pas été d’un très grand niveau, l’événement n’est pas sportif, il se situe dans le recrutement et le prestige qu’il génère. On a observé le même phénomène avec le recrutement de Lionel Messi (non présent dans le dictionnaire car événement trop récent), où avant même que le génial argentin n’ait joué le moindre match avec sa nouvelle équipe, les médias parlent du transfert comme d’une apothéose pour le club.

L’ABC du PSG

Bien entendu, il serait de mauvaise foi de ne pas percevoir un peu de football au Paris Saint-Germain. Et notamment des joueurs qui nous ont impressionné (on laisse le terme “fait rêver” aux supporters). Un dribble de Dahleb, un foulard de Raï, une passe de Sušić, une aile de pigeon d’Ibrahimovic, un retourné de Simba, une chevauchée de Rocheteau, un tacle de Fernandez, un but de Weah, un flip-flap de Ronaldinho, une tête de Kombouaré, un coup franc de N’Gotty, un Parc des Princes en fusion, nous avons tous un souvenir marquant du PSG, même lorsque celui-ci a comme défaut assez rédhibitoire d’être l’équipe d’en face.

Il faut donc garder précieusement le Dictionnaire officiel du Paris Saint-Germain (Solar) dans sa bibliothèque. Car il renferme des milliers d’histoires de foot, de grands moments comme de drames ridicules. Le Paris Saint-Germain est un grand club et méritait bien un classement exhaustif de l’ensemble de son oeuvre. En attendant la prochaine édition avec Lionel Messi.

A propos du Paris Saint-Germain et de Michel Kollar

Laisser un commentaire