Un footballeur nommé Eddy Merckx


PHOTOGRAPHIE – On peut être le champion d’une autre discipline sportive tout en aimant taper dans un ballon. A l’image d’Eddy Merckx, sur la plage de Biarritz entre deux étapes du Tour de France 1972.

Le 8 juillet 1972, le Tour de France s’accorde une journée de repos dans le Pays Basque. A Biarritz, Eddy Merckx le grand favori en profite pour aller à la plage et taper dans un ballon de football.

Eddy Merckx, c’est en cyclisme l’équivalent de Pelé en football. Au moment de la photo, il a déjà remporté trois Tours de France, deux Giros et deux titres de champion du monde sur route. Il s’est également octroyé quatre Milan-San Remo, un Tour des Flandres, deux Paris-Roubaix, deux Liège-Bastogne-Liège, un Tour de Lombardie, deux Flèches wallonnes, deux Gand-Wevelgem, trois Paris-Nice, un Tour de Romandie, un Critérium du Dauphiné Libéré 1971. Et ce n’est pas fini.

Sur cette photo des archives de l’AFP, le Cannibale a fière allure. Peut-être aurait-il fait un redoutable Diable Rouge s’il n’avait préféré la petite reine au ballon rond. Face à lui, son coéquipier (ou entraineur ? ou simple ami ?) semble apprécier la vista du champion cycliste. Par contre, il ne semble pas impressionner outre mesure le gamin qui passe derrière lui sans même lui prêter attention.

Une fois la partie de foot terminée, Eddy Merckx ira se reposer pour reprendre la course dès le lendemain. Il remportera sa quatrième grande boucle d’affilée malgré la combativité d’un jeune français accrocheur, Cyrille Guimard.

Laisser un commentaire