Henri Michel, légende dorée


SCULPTURE – Le 8 mai 2021 a été inaugurée au stade de la Beaujoire une sculpture rendant hommage à Henri Michel, joueur emblématique du FC Nantes décédé en 2018.

L’inauguration de la statue d’Henri Michel devait être organisée le 31 octobre 2020, mais la cérémonie avait été reportée pour cause de mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Après plusieurs reports, la statue est enfin dévoilée le 8 mai 2021, au stade Louis Fonteneau, juste avant une rencontre contre Bordeaux. La cérémonie s’est déroulée en petit comité, seuls les anciens coéquipiers du joueur et les personnalités du FC Nantes ayant été conviés.

L’œuvre est réalisée par le sculpteur français Mauro Corda. On reconnait le joueur, en grandeur réelle, dans une posture caractéristique où il contrôle un ballon de l’extérieur de pied droit. Sur le socle sont inscrits des mots très simples : “Henri Michel, capitaine emblématique“. La statue a été conçue en bronze et recouverte de feuilles d’or. Lourde de 460 kg, son prix est estimé à 120.000 €.

Henri Michel a consacré toute sa carrière de footballeur au FC Nantes. Arrivé en 1966 d’Aix-en-Provence, il restera jusqu’en 1982 comme meneur de jeu puis libéro. Il fut surtout le capitaine des titres nationaux de 1973, 1977, 1980 et de la Coupe de France 1979. Il a en outre disputé 58 rencontres avec l’équipe de France, dont 10 comme capitaine. Ce qui lui a permis de disputer la Coupe du monde 1978 en Argentine. Il est ensuite devenu sélectionneur de l’équipe de France, d’abord avec les Olympiques avec qui il remporte la médaille d’or des Jeux de Los Angeles en 1984, puis avec l’équipe de France A qu’il emmène à la troisième place du mondial mexicain de 1986.

La statue se trouve à l’entrée du stade Louis Fonteneau, l’antre du FC Nantes où n’a d’ailleurs jamais joué Henri Michel. Le stade de la Beaujoire a en effet ouvert ses portes en 1984, deux ans après la fin de carrière du joueur. Quelques voix nantaises d’ailleurs ont fait entendre qu’il aurait été plus symbolique de placer cette statue au stade Marcel-Saupin où le capitaine nantais a connu les plus beaux moments de sa carrière. Le vieux stade est toujours opérationnel, il accueille notamment les rencontres de jeunes du FC Nantes.

Si les statues de footballeurs sont très courantes à l’étranger, et notamment en Grande Bretagne, l’exercice est très peu pratiqué en France. Jusqu’alors, seul Raymond Kopa a eu l’honneur d’être statufié en décembre 2018 au stade Auguste-Delaune de Reims. Il y a bien eu l’œuvre d’Abel Abdessemed représentant le coup de tête de Zidane à Materazzi, mais il ne s’agit pas à proprement parler d’une statue-hommage. On peut également citer une statue de Thierry Henry, mais elle se trouve à Londres, aux pieds de l’Emirates Stadium.

Laisser un commentaire