BD Zlatan Paolo Castaldi

Aux sources du Z

BANDE DESSINEE – Le roman graphique « Zlatan, histoire d’un champion » de Paolo Castaldi (2020, Des ronds dans l’O) raconte l’enfance d’un footballeur hors du commun.

En plus d’être un footballeur d’exception, Zlatan Ibrahimović est un personnage fascinant. Capable de marquer des buts venus d’ailleurs et de remporter des rencontres à lui tout seul, il cultive en outre une image de bad boy avec un goût pour la provocation subtile et un magnifique sens de l’auto-dérision.

Retour à Rosengård

Un tel personnage attire inévitablement les artistes et notamment les auteurs de bande dessinée. L’attaquant suédois a fait l’objet de séries qui ont exploité sont personnage sur le mode de l’humour, telles « Zlatan style » de Fernandes et Caceres chez Hugo & Cie ou « Dans la peau de Zlatan » de Bercovici et Perna chez 12bis.

L’Italien Pablo Castaldi a préféré peindre Zlatan dans un angle plus réaliste, en revenant sur la jeunesse difficile du futur champion. Zlatan Ibrahimović était un gamin de Rosengård, une banlieue de Malmö où vivent de nombreux immigrés de l’Europe méridionale. Il est né à Malmö en 1981 dans une famille bosniaque installée en Suède à la fin des années 1970.

Pablo Castaldi s’est rendu à Rosengård pour découvrir où et comment vivaient des Ibrahimović. Le quartier est dur. Zlatan, gamin turbulent et introverti, y fait son apprentissage de la vie, un ballon au pied. A la maison, on pleure les mauvaises nouvelles du pays, devenu le théâtre d’une guerre civile.

Le réveil du Z

Le roman graphique alterne les planches couleurs, où l’auteur raconte son voyage dans la quartier de Malmö, aux planches monochromes où il imagine la jeunesse de Zlatan. La BD est rythmée en de très courts chapitres (quatre à six planches), chacun d’eux étant présentés par des croquis, des esquisses.

Pablo Castaldi est un auteur de BD italien de la même génération que Zlatan Ibrahimović. Il est né en 1982 à Milan, ville où il a fait ses études d’art et de dessins. Un de ses premiers albums BD a le football pour thème. Il raconte Diego Maradona dans « La main de Dieu » (Diabolo) sorti en 2014, un album dont les planches ont fait l’objet d’une exposition au Comicon de Naples.

« Zlatan » est pour Castaldi une BD à caractère sociale et politique. Il évoque la condition des immigrés en Suède et la vie dans les quartiers des grandes agglomérations. Au dos du bouquin, une citation de Zlatan issue de son autobiographie : « On peut sortir le mec du ghetto, mais on ne peut pas enlever le ghetto du mec« . Tout est dit.

BD Zlatan Paolo Castaldi

A propos de Paolo Castaldi et de Zlatan Ibrahimović