BD Football Dupuis

Cap sur la BD’s League

BANDE DESSINEE – En novembre 2019, les éditions Dupuis sortent quatre bandes dessinées de fiction qui ont pour cadres quatre grand clubs de football.

Le football est devenu un produit commercial comme un autre. Les grands clubs sont des marques et leur image est montée en épingle afin de vendre des produits dérivés.

Ultime avatar de cette disneylandisation du foot, une série de bande dessinées a récemment vu le jour chez Dupuis où les grands clubs sont le théâtre d’aventures palpitantes destinées à la jeunesse. Les clubs choisis sont bien entendus partenaires de l’édition, en témoigne la présence de leur blason sur la couverture.

La Masia, l'école des rêves

« La Masia, l’école des rêves » (dessins de Cesc, scénario de Eduard Torrents) nous emmène au FC Barcelone, et dans son centre de formation, la fameuse masia d’où sont sortis de nombreux grands joueurs. Deux garçons d’une douzaine d’années font connaissance. L’un est espagnol, l’autre camerounais et tous deux vont traverser les épreuves qui les mène au métier de footballeur professionnel. Peut-être avons-nous affaire aux Eric Castel du XXIème siècle ?

The Game We Love

« The Game We Love » (textes et dessin de Philippe Glogowski) se dirige du coté d’Arsenal où un homme fait découvrir le stade un soir de match à son beau-fils. Ca ressemble fort à Fever Pitch, c’en est même presque une suite. Nous suivont pendant deux décennies l’épopée d’Arsène Wenger qui a transformé le boring Arsenal en académie du beau jeu.

Qui a volé l'OL-bot ?

« Qui a volé l’OL-bot ? » (dessin de Vincent Dutreuil, texte de François Maingoval) rend hommage à l’Olympique Lyonnais. L’histoire, à mi-chemin entre science-fiction et enquête policière, nous permet de suivre une journaliste partie à la recherche d’un robot appartenant au club lyonnais victime d’un enlèvement.

Au coeur de Sclessin

« Au coeur de Sclessin » (scénario de Michaël Lambert, dessins de David Rosel) nous emmène au Standard de Liège dans les pas d’une jeune femme qui accompagne un ami handicapé et se retrouve conquise par l’ambiance et la ferveur qui émane du stade. Une BD un peu plus « adulte » que les trois autres, sur fond de crise sociale et de handicap, porté par un dessin un peu plus éloigné des… standards de la BD jeunesse.

Un club espagnol, un club anglais, un club français, un club belge, Dupuis a ratissé large dans des pays aussi réceptifs au foot qu’à la bande dessinée. Il est fort probable que d’autres clubs viendront se joindre à cette collection. Le FC Bruges, Benfica et Newcastle serait déjà qualifiés pour le deuxième tour.