Cantona 1966 Nike

Spirit of ’66

PUB – En 1994, le frenchie Eric Cantona est déjà un des footballeurs les plus populaires d’Angleterre. Au point que son partenaire équipementier s’autorise un petit amalgame qui fera fureur.

En 1994, Eric Cantona est déjà l’un des footballeurs les plus populaires d’Angleterre. Cela fait pourtant deux ans seulement qu’il a débarqué de l’autre coté de la Manche, quand il a rejoint Leeds United en janvier 1992.

Premier français à disputer le championnat d’Angleterre depuis le court passage de Didier Six à Aston Villa en 1984/85, l’ancien joueur d’Auxerre, de Marseille, de Montpellier et de Nîmes devient le premier français sacré champion d’Angleterre, puis le premier à réaliser un triplé à Wembley au cours du Charity Field.

Lorsqu’il rejoint Manchester United en novembre 1992, Cantona devient le premier joueur à remporter deux titres consécutifs de champion d’Angleterre avec deux clubs différents. Pour les Anglais, pas de doute, Eric Cantona est un joueur d’exception.

En 1994, Manchester réalise le doublé, Coupe et Championnat. Premier Français champion d’Angleterre, il devient aussi le premier frenchie à disputer une finale de la Cup, à y marquer un but et à remporter le trophée. Le ténébreux international devient l’idole de Manchester et la publicité ne tarde pas à s’emparer du phénomène.

L’agence anglaise Simons Palmer Denton Clemmow & Johnson signe pour Nike un slogan irrévérencieux où l’année de naissance du King de Manchester efface en quelques mots la plus grande fierté du football anglais, le titre mondial conquis par l’équipe nationale en 1966.

L’idole de Manchester United devient une icône de l’équipementier américain. On le verra exprimer ses talents naissant d’acteur dans des courts métrages publicitaires de haute volée, parmi lesquels « Nike vs Devils » (1996) de Tarsem Singh ou « The Cage » (2002) de Terry Gilliam.

Vingt-quatre ans plus tard, à l’occasion de la Coupe du Monde 2018, Nike s’amusera à reprendre le concept. Tandis qu’en Russie l’équipe de France fonce vers un nouveau titre mondial, une affiche avec Kylian Mbappe proclame aux abords du stade de France : « 1998 fut une grande année pour le foot français : Kylian est né« .