Galatasaray

Galatasaray et les roses du Sultan

COULEURS – Le Galatasaray Spor Kulübü porte un maillot rouge et jaune, des couleurs qui furent choisies… presque cinq-cent ans avant la création du club.

Le Galatasaray Spor Kulübü a été fondé en 1905, mais il faut remonter jusqu’au XVe siècle pour saisir toutes les valeurs que porte ce club d’Istanbul, premier club turc (et seul jusqu’à présent) à avoir remporté une Coupe d’Europe.

Galatasaray est donc un club de foot redouté dans toute l’Europe, mais son nom est avant tout, pour les Turcs, celui d’un des plus prestigieux établissements scolaires du pays.

L’École Impériale de Galata Saray (Galata Saray -I Humayun Mektebi) est créée à Constantinople en 1481 dans le but d’instruire les cadres de l’Empire ottoman. On y enseigne les sciences, l’art et les langues étrangères. De nombreux vizirs et grands vizirs (équivalents aux ministres et premier ministres ) y sont diplômés, de même que des généraux, des préfets, des hauts fonctionnaires et des sultans.

Galata Saray signifie le Palais du quartier de Galata. La légende veut que le sultan Bajazet II (1447-1512), au cours d’une partie de chasse sur les collines de Galata, découvrit un grand jardin parfaitement entretenu par un homme vivant dans une modeste cabane. Cet homme, un dénommé Gül Baba, accueillit le sultan en lui offrant deux roses, l’une rouge et l’autre jaune. Les couleurs du lycée de Galatasaray.

Le club de foot est créé le 1er octobre 1905 par des étudiants du lycée, notamment Ali Sami Yen qui deviendra le premier président. Dans un premier temps, l’équipe n’adopte pas les couleurs du lycée, lui préférant les couleurs rouge et blanc de la République Turque… Une République qui n’est alors pas encore instaurée et qui n’en est donc qu’au stade des revendications, ce qui ne plait guère aux autorités. Suite à de multiples pressions, les joueurs de Galatasaray adoptent alors une tenue, moins revendicative, en jaune et noir, qui sera abandonnée au bout de deux ans suite à une série de défaites.

C’est à l’occasion d’un match disputé en décembre 1908 contre l’équipe d’un navire de guerre britannique que le Galatasaray adopte le rouge et le jaune du lycée. Le président Ali Sami Yen raconte qu’au cours d’une visite chez un couturier, il fut ébloui par l’association des deux couleurs : « Elles sont devenues si brillantes qu’elles nous ont rappelé la beauté d’un chardonneret. Nous pensions regarder les couleurs qui scintillaient sous le feu ardent. Nous imaginions les flammes jaune-rouge qui brillaient dans notre équipe et rêvions que cela nous mènerait à des victoires. »

Le maillot de Galatasaray est en fait divisé en huit pièces, quatre rouges, quatre jaunes, disposées alternativement. A la manière de Feyenoord ou Blackburn, les deux couleurs principales sont disposées de face l’une à coté de l’autre, le jaune à gauche et le rouge à droite, ou inversement.

A partir des années 1990 puis dans les premières années du siècle qui suivit, la disposition des couleurs subit plusieurs outrages, se retrouvant dans les meilleurs des cas en bandes verticales, comme lors de la super-Coupe d’Europe 2000 remportée face au Real Madrid.

Mais depuis le centenaire du club, fêté en 2005, le club est revenu à un strict respect du maillot originel, le rouge devenant même plus brun et le jaune plus orangé.