Trois-pommes et foot de poche

Trois-pommes et foot de poche

BANDE DESSINEE – Dans les années 1980, les magazines BD de poches proposaient un héros footballeur venu d’Angleterre, connu en France sous le nom de Trois-Pommes.

Lawrence Lawrence aurait pu être un héros de Charles Dickens. Enfant chétif, il a perdu son père et a été recueilli chez son parrain, un escroc malveillant qui lui fait subir les pires tourments. Pour en ajouter au tableau, notre héros est la cible des moqueries de ses camarades qui lui ont donné ce surnom « Trois Pommes » en raison de sa petite taille. Il n’a qu’un seul ami, un petit chien qu’il a baptisé « Pot de yaourt« .

Blackport Rovers

C’est sur les terrains de football que Trois Pommes, finalement, fera sécher nos larmes. Malgré sa petite taille et ses multiples handicaps, il devient la vedette des Blackport Rovers, une équipe de football.

C’est une bande dessinée monochrome que l’on trouve en format de poche et couverture souple chez les marchands de journaux pour quelques francs dans les années 1980. Il ne s’agit pas d’une BD de très bonne qualité. Les dessins sont approximatifs, les scénarios un peu à l’arrache et la série passe de mains en mains, par des auteurs payés au rendement.

Il s’agit en fait d’une série venue d’Angleterre. La série s’appelle « Nipper » et est signée Tom Tully (scénario) et Francisco Solano Lopez (dessin) . Elle est publiée dans les revues « Score n’roar » puis « Scorcher & Score » puis encore « Roy of the Rovers« . La série sera ensuite reprise par Fred Baker (scénario) et R.C. Roylance (dessin) pour le revue « Tiger« .

Aventures et voyages

En Yougoslavie, la série traduite en serbo-croate a obtenu un succès considérable. En France, la série parait en février 1978 dans la revue En Piste ! publiée par les éditions Aventures et Voyages, spécialiste des publications en petits formats.

Au fil de la série, le héros Trois-Pommes se trouve une petite amie, appelée Terry ou Kerry selon les épisodes. Son équipe affronte des équipes qui ont pour nom Weston Villa, Redpool ou Walford. Plus la série avance, moins Trois-Pommes rencontre d’ennuis, et l’intérêt scénaristique tombe un peu à plat. La publication s’arrête en avril 1985.

En piste, foot et BD

Si Trois-Pommes est sa série phare, le magazine En Piste ! publie de nombreuses autres bandes dessinées dédiées aux foot et plus ou moins pérennes

Roy et ses Diables (Frank Pepper), l’histoire de Roy, un joueur de foot qui débarque au sein de l’équipe au maillot rouge des Diables de Melchester, et qui après des débuts forcément difficile voleront de victoires en victoires.

L’Etoile de Rustford, l’histoire d’un fantôme qui reprend forme humaine, et même la forme d’un footballeur,  lorsqu’un ami shoote dans un ballon identifié sous le nom de L’Etoile. La série est dessinée par Jesus Blasco

Kid Cox (Barrie Mitchell), l’histoire d’un jeune footballeur prometteur confronté à un coéquipier jaloux et malhonnête, qu’il retrouvera dans tous les clubs qu’il fréquente, et même comme entraîneur.

Foot Magic (Fred Baker et John Gillatt, Mike Western, Ron Turner), « Billy’s boots » en anglais, l’histoire d’un jeune footballeur qui devient très bon grâce à des chaussures trouvées dans un grenier et qui ont appartenu à une légende du foot. Ce qui a sans doute inspiré le film Jimmy Grimble.

Olympic Stars, l’histoire d’un club anciennement glorieux tombé en faillite qu’un jeune entraîneur fait remonter avec une équipe de jeunes.

D comme dur (Barrie Tomlinson et Douglas Maxted, Michael White), l’histoire d’un joueur et d’un entraineur qui rejoignent un club à la dérive.

Dans l’épisode « Des ennuis à la pelle » l’équipe de Trois-Pommes affronte une sélection de joueurs qui proviennent… des autres séries publiées par En Piste !

A propos de Trois-Pommes et d’En Piste