Coupe du Monde dames 2019

Que Marianne était jolie

AFFICHE – Pour l’affiche de la huitième Coupe du Monde dames, les organisateurs français ont fait appel à une figure symbolique de leur république, Marianne.

C’est le vendredi 8 mars 2019, journée internationale des droits des femmes, qu’a été présentée au public l’affiche officielle de la Coupe du monde 2019 de football féminin dont la phase finale est organisée en France.

Le comité d’organisation souhaitait que l’affiche reflète « la démocratisation du football au féminin, la femme comme modèle inspirant au plus haut niveau, le rayonnement de ces valeurs et de la France à l’international« . Elle devait être fidèle au slogan de l’épreuve, « Dare to shine« , « Oser briller » en Français.

Restait à traduire ce discours marketing par des formes, des couleurs et des images concrètes. Ainsi la femme et la France sont-elle représentées par Marianne, figure symbolique de la République Française dont le buste occupe toutes les mairies de France, dont la silhouette et le visage ornent les timbres-poste et les pièces de monnaie.

Sur l’affiche, Marianne a les yeux brillants, la bouche pulpeuse et des cheveux ondulés qui volent au vent. Elle ne porte pas de bonnet phrygien, seulement une cocarde sur la tempe. « Une Marianne moderne, libre et compétitrice » selon l’agence. Derrière son visage se dessine un ballon de football modèle Telstar qui envoie des rayons à la façon du soleil sur une carte du monde.

L’agence nicoise Comback, qui a réalisé l’affiche, a su éviter l’utilisation des couleurs bleu-blanc-rouge qui aurait donné à l’affiche un aspect trop cocardier – pour ne pas dire plus. A la place, les graphistes ont eu le bon goût de préférer le violet et l’orange, donnant à l’ensemble un indéniable aspect esthétique.

Neuf villes de France accueilllent les rencontres de la Coupe du Monde 2019 : Paris, Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Reims, Rennes et Valenciennes. Chacune d’elle a conçu son affiche. Certaines sont jolies. D’autres plutôt banales.