Emiliano Sala

Emportés par le ciel

DISPARITIONS – Des accidents du ciel, en avion ou en hélicoptère, ont en quelques occasions endeuillé le monde du football.

Le 4 mai 1949, le Fiat G.212 du vol spécial Avio-Linee Italiane s’écrase sur la colline de Superga, près de Turin. Il transportait les joueurs et la délégation du Torino AC de retour d’un match amical disputé à Lisbonne. Les 31 personnes à bord sont tuées parmi lesquelles les 18 joueurs de l’équipe, l’entraineur et les quatre membres du club.

Le 6 février 1958, le Airspeed AS.57 Ambassador du vol 609 de la British European Airways s’écrase en bout de piste de l’aéroport de Munich. L’avion transportait notamment l’équipe de Manchester United de retour d’un match de Coupe d’Europe à Belgrade. Vingt passagers sur quarante quatre trouvent la mort, parmi lesquelles sept joueurs de Manchester et cinq membres du club.

Le 16 juillet 1960, un avion parti de Kastrup, l’aéroport de Copenhague, s’écrase dans le Sund, le détroit qui sépare le Danemark de la Suède, tuant huit joueurs qui devaient rejoindre l’équipe nationale du Danemark à Herning pour un match amical dans le cadre de sa préparation pour le tournoi olympique des Jeux de Rome. Seul le pilote a survécu au drame.

Le 3 avril 1961, un avion disparait dans la Cordillère des Andes emportant 20 passagers parmi lesquels l’équipe chilienne du CD Green Crossqui se rendait à Santiago. La queue de l’appareil sera retrouvée sept jours plus tard, confirmant le crash de l’appareil

Le 24 septembre 1969, un avion s’écrase dans les montagnes boliviennes, tuant ses 74 passagers parmi lesquels les membres du club The Strongest de retour d’un tournoi amical à Santa Cruz : 16 joueurs, l’entraîneur, le masseur et deux dirigeants.

Le 11 août 1979, la collision en plein air entre deux avions en Ukraine fait 178 morts, dont 17 membres de l’équipe du Pakhtakor Tachkent. à bord du Tupolev qui ramenait l’équipe de Minsk.

Le 8 décembre 1987, le Fokker F-27 de la marine péruvienne s’abîme en mer à la hauteur de Ventanilla, avec à son bord l’équipe de football du Club Alianza Lima, alors en tête du championnat péruvien, revenant d’un match de Pucallpa. Tous les membres du club périssent, seul le pilote ayant survécu au drame.

Le 7 juin 1989, le vol 764 de Surinam Airways 764 manque son atterrissage à Paramaribo (Suriname) provoquant la mort de 176 personnes sur les 187 à bord. Parmi elles un groupe de footballeurs surinamiens jouant aux Pays-Bas venus disputer un match de bienfaisance.

Le 27 avril 1993, le vol 319 de la Zambian Air Force s’abime dans l’océan Atlantique à 500 mètres au large des côtes gabonaises juste après une escale à Libreville. L’avion transportait l’équipe nationale de Zambie qui devait se rendre à Dakar pour affronter l’équipe du Sénégal en éliminatoires de la Coupe du Monde. Les 30 personnes à bord sont tuées, parmi lesquelles les 18 joueurs de la sélection zambienne, l’entraîneur et les membres du staff.

Le 18 septembre 1994, le BAC One-Eleven d’Oriental Airlines manque son atterrissage à l’aéroport de Tamanrasset (Algérie). Parmi les victimes, le footballeur nigerian Omalie Aimuanmwosari.

Le 22 octobre 1996, l’hélicoptère Eurocopter AS355 Écureuil 2 s’écrase de nuit par mauvais temps près de Middlewich, dans le Cheshire, tuant Matthew Harding, 42 ans, vice-président du club de Chelsea, alors qu’il rentrait d’un match que son équipe a disputé à Bolton Il trouve la mort en compagnie de quatre personnes, dont le pilote et le journaliste John Bauldie. Une tribune du stade Stamford Bridge porte son nom.

Le 3 juin 2007, un accident d’hélicoptère à Freetown (Sierra Leone) tue 22 personnes dont les responsables de la Fédération togolaise de football (FTF), le ministre des Sports Richard Attipoé Togolais, et quelques supporters venus soutenir l’équipe nationale du Togo contre la Sierra Leone dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2008.

Le 7 juin 2014, juste avant la Coupe du Monde, l’ancien attaquant brésilien Fernandao (qui a notamment joué à l’OM et Toulouse) trouve la mort à 36 ans dans un accident d’hélicoptère.

Le 28 novembre 2016, le vol 2933 de LaMia Airlines reliant Sao Paulo à Rionegro s’écrase lors d’une liaison entre Santa Cruz de la Sierra (Bolivie) et Medellín (Colombie) avec 77 personnes à son bord. L’avion transportait l’équipe de football brésilienne de Chapecoense qui devait disputer le match aller de la finale de la Copa Sudamericana 2016 face à l’Atlético Nacional. Dix-neuf joueurs de l’équipe brésilienne sont tués. Trois survivent.

Le 27 octobre 2018, l’hélicoptère qui après chaque match du club de Leicester ramène son président Vichai Srivaddhanaprabha, en partant du centre de la pelouse du King Power Stadium, s’écrase sur un parking du stade, provoquant la mort de l’homme d’affaire thailandais, du pilote et de cinq autres passagers parmi lesquels l’actrice Nursara Suknamai.

Emiliano Sala

Le 21 janvier 2019, l’avion privé qui emmène l’attaquant argentin Emiliano Sala à Cardiff où il vient d’être transféré en provenance de Nantes disparaît de nuit au-dessus de la Manche dans les environs de Guernesey. L’appareil sera retrouvé le 7 février avec le corps de l’Argentin, du pilote et de deux autres passagers.