Mike Bassett: England manager

Management à l’Anglaise

FILM – « Mike Bassett: England Manager » (2001) de Steve Barron est une fiction jubilatoire qui souligne avec férocité les travers du football anglais et de sa sélection.

Dans tous les pays ou le football est roi, le sélectionneur de l’équipe nationale est l’un des hommes les plus exposés. Chacun de ses choix est commenté, analysé, soupesé, critiqué, chacun de ses mots est l’amorce d’une polémique, chacune de ses erreurs ou présumée telle est sujet à la moquerie. Même vainqueur, ses options restent discutées, chacun étant persuadé qu’il peut faire mieux que l’homme en place.

Est-ce que ce métier sélectionneur ne serait finalement pas  à la portée du premier venu ? C’est sans doute la question que s’est posée Steve Barron lorsqu’il ébaucha son film « Mike Bassett, England Manager« .

Mike Bassett est un entraineur issu des sous-divisions du foot anglais qu’un concours de circonstances place un beau jour à la tête de l’équipe d’Angleterre. Sa mission est d’abord de qualifier le onze anglais à la Coupe du Monde, et ensuite bien entendu de remporter le tournoi final, ce qu’aucun de ces prédécesseurs n’a réussi depuis plus de trente ans.

Le film est tourné comme un documentaire qui suit pas à pas le sélectionneur, campé par l’impeccable Ricky Tomlinson. L’équipe d’Angleterre a encore besoin d’une victoire pour décrocher la qualification, mais trouvera le moyen de n’en remporter aucun sur les trois matchs lui restant à jouer. C’est finalement un résultat inattendu du Luxembourg face à la Turquie qui lui permet de se rendre au Brésil, où se dispute comme chacun sait la Coupe du Monde 2002.

Le pseudo-reportage égratigne avec jubilation tous les travers que se reconnait le foot anglais : des joueurs tentés par l’alcool et la baston, des entraîneurs un peu rigides en terme de tactique, se contentant de ce bon vieux 4-4-2 qui avait fait ses preuves en 1966, des dirigeants qui se distinguent par une incompétence notoire…

« Mike Bassett: England Manager » sorti en septembre 2001 se serait inspiré de Graham Taylor, coach de l’équipe anglaise entre 1990 et 1993, qui avait notamment raté la qualification pour la Coupe du Monde 1994. Un documentaire (un vrai) « An Impossible Job » avait souligné les difficultés du manager anglais à diriger une équipe de cette envergure et a probablement inspiré les scénaristes du film de Steve Barron.

Le film doit son succès aux multiples clins d’oeil qu’il fait aux récents événements du foot anglais. Si l’on reconnait donc Graham Taylor, on perçoit aussi à travers ses adjoints l’influence de Phil Neal et Lawrie McMenemy. Parmi les joueurs, on retrouve les caractéristiques les moins avantageuses de Paul Gascoigne, David Seaman, Paul Heskey David Beckham, Stuart Pearce…

Le film s’honore d’un bref passage du roi Pelé, joué par lui-même, venu saluer les joueurs anglais avant de faire demi-tour en s’apercevant que ceux-ci sont plongés dans une lamentable beuverie.

Le film fut un tel succès qu’une série télévisée de six épisodes a vu le jour quelques années après, Ricky Tomlinson reprenant le rôle qui a fait sa gloire. Il a même été question en 2014 de réaliser une suite à « Mike Bassett: England Manager » mais le projet a finalement été abandonné.

Aujourd’hui en Angleterre, lorsqu’un sélectionneur n’obtient pas de résultats, il est surnommé Mike Bassett.