Sport Goofy

Dingo fou de foot

ANIMATION – En 1987, les studios Disney proposent à la télévision américaine un court métrage de 20 minutes entièrement consacré au football, ou plutôt au soccer. Avec Dingo, Riri, Fifi, Loulou, l’Oncle Picsou et les frères Rapetou.

Pour leur tournoi de football, Riri, Fifi et Loulou (Huey, Dewey and Louie en V.O.) souhaitent acquérir un trophée de 1,49$ et demandent au richissime Oncle Picsou (Scrooge McDuck) de financer l’achat. Le vieux pingre, évidemment, s’y refuse et préfère leur céder une vieille coupe rouillée et cabossée. Or cette vieillerie est d’une valeur inestimable selon le conservateur du musée. Après s’être étranglé de rage en apprenant la nouvelle, Picsou revient à la charge pour récupérer son trophée. Ses neveux lui proposent alors de financer leur équipe de foot afin qu’elle remporte le trophée qu’il convoite.

Fou de foot

C’est le pitch de « Sport Goofy in Soccermania« , un dessin animé de 20 minutes créé en 1987 par les studios Walt Disney pour la télévision. Réalisé par Matthew O’Callaghan et Darrell Van Citters, le court-métrage est diffusé pour la première fois le 27 mai 1987 sur NBC. La version française sera quand à elle distribuée sous le titre « Fou de foot« .

La nouvelle du précieux trophée mis en jeu pour un tournoi de football s’est répandue jusqu’aux oreilles des peu recommandables Beagle Boys, plus connus en France sous le nom des frères Rapetou. Ceux-ci n’ont dès lors qu’une seule idée en tête : A peine sortis du trou, ils redeviennent malhonnêtes. Derrière une vie rangée, ils préparent le grand coup : monter leur propre équipe et remporter la coupe.

Personnages de comics

Pour entraîner leur équipe qu’ils ont baptisée les McDuck Greenbacks, Picsou et ses neveux portent leur choix sur le plus sportif des héros de la saga Disney, le sympathique Dingo (Sport Goofy). Celui-ci n’est pas très futé certes, mais on le sait capable de se transformer en un athlète de haut niveau depuis une mythique série sur le sport lancée dans les années 1940, parmi lesquelles l’hilarant « Goofy The Olympic Champ« .

« Sport Goofy in Soccermania » n’a malheureusement pas le charme des productions Disney de ces glorieuses années. Le personnage de Goofy a été réhabilité au début des années 1980 en vue d’en faire une mascotte des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Les autres protagonistes du film (Riri, Fifi, Loulou, Picsou, les Rapetou…) sont quand à eux des personnages de comics que l’on n’a porté à l’écran qu’au cours des années 1980, notamment dans le cadre du projet Duck Tales.

Qui veut la peau… ?

Pour compléter l’équipe des McDuck Greenbacks, aux cotés de Dingo, Riri, Fifi et Loulou, les réalisateurs ont fait appel à des personnages qui ressemblent fort à ceux de la fameuse scène de foot de « L’Apprentie Sorcière«  (« Bedknobs ans broomsticks » de Robert Stevenson, 1971). La ressemblance est frappante mais curieusement, lorsque Dingo fait leur connaissance, ces personnages prétendent n’avoir jamais joué au foot.

Un autre guest-star, plus furtif, apparait dans « Sport Goofy in Soccermania » : le lapin Roger Rabbitt. Les studios Disney préparent en effet simultanément le long métrage de Robert Zemeckis qui sortira sur les écrans un an plus tard. Les réalisateurs présents sur les deux projets n’ont pu résister à la tentation de glisser leur personnage parmi les spectateurs du match.