Vegedream "Ramenez la Coupe à la maison"

La coupe à la maison

CHANSON – Les champions du monde 2018 ont trouvé leur tube. Le rappeur Vegedream scande le nom des joueurs de l’équipe de France et lance son morceau au coup de sifflet final.

(Article mis à jour le 10 septembre 2018)

On ne remerciera jamais assez Vegedream d’avoir écrit à la hâte son morceau « Ramenez la coupe à la maison« . Le rappeur français a épargné à la génération 2018 une rediffusion du « I will survive » des Hermes House Band que les médias avaient déjà placé sur les starting-blocks en cas de victoire.

Casse la démarche

A peine l’arbitre a-t-il sifflé la fin de la finale de la Coupe du Monde, le 15 juillet à Moscou,  que Vegedream balance son morceau sur les réseaux sociaux : Une chaude rumba électronique quelque peu hip hop qui égrène les noms des nouveaux champions du monde.

L’artiste à peine connu (il n’a alors même pas de fiche sur Wikipédia) raconte que l’idée lui est venue le jour de la demi-finale des hommes de Didier Deschamps face à la Belgique. Sur Snapchat, il annonce que si les Bleus se qualifient pour la finale, il leur écrit un morceau. Ou plutôt un son comme l’exige le vocabulaire du moment.

A Saint-Petersbourg, la France bat la Belgique sur un but de la tête de Samuel Umtiti. La célébration du défenseur tricolore inspire le rappeur devant sa télé. Le déhanché deviendra « Casse la démarche comme Samuel, Samuel Umtiti« , première punchline du tube à venir.

Le morceau en entier est enregistré le 14 juillet 2018, veille de la finale, dans un studio à Sarcelles : « J’ai combiné plusieurs mélodies que j’avais faites auparavant et j’ai scandé le nom des joueurs comme des cris de guerre.« 

Le rappeur en diffuse un court extrait sur les réseaux sociaux, qui se répand comme une trainée de poudre. Il arrive jusqu’aux oreilles des joueurs de l’équipe de France : « Benjamin Mendy m’a demandé plusieurs fois de lui envoyer le son avant la finale. Mais je n’ai pas osé. J’ai eu peur de leur porter la poisse« .

On est ensemble

Vegedream attend donc que la finale soit jouée. Et gagnée. La France l’emporte 4-2 face à la Croatie et dès le coup de sifflet final, le rappeur envoie le son entier à Mendy et ses coéquipiers. Dans le même temps, il se rend aux Champs-Elysées et chante son morceau au milieu de la foule qui fête la victoire.

Le morceau à vrai dire est un peu bancal. Tous les joueurs ne sont pas logés à la même enseigne. Si Umtiti, Mendy, Matuidi, Mbappé, Dembélé, Kanté, Kimpembe et Pogba ont droit chacun à un hommage appuyé, les noms des autres joueurs (et non des moindres) sont passés vitesse grand V en fin de morceau.

Le lendemain de la finale, des milliers de Français attendaient sur les Champs Elysées le bus des Champions du Monde pour une descente pareille à celle de 1998. Malheureusement, le moment tant attendu a été abrégé par un président de la République tellement désireux de s’accaparer la victoire des Bleus que le bus traversa la foule très rapidement pour arriver à l’Elysée au moment du journal de 20 heures, laissant des milliers de supporters frustrés.

C’est finalement le 9 septembre, à l’occasion d’un match contre les Pays Bas au Stade de France, que les Bleus ont pu enfin célébrer leur victoire avec leur public. Pour l’occasion, Vegedream était invité par les joueurs pour pousser sa chansonnette. Un titre pour l’éternité.