Mexico 1950 Cruzeiro Porto Alegre

Maillots d’emprunt

MAILLOT – Qu’ont en commun les clubs du SSC Napoli, Cruzeiro Porto Alegre, l’IFK Malmö et le CA Kimberley ? Celui d’avoir prêté leur maillot à une sélection lors d’une phase finale de la Coupe du Monde.

Le 7 juin 1934 à Naples, le stade Giorgio Ascarelli abrite le match de la troisième place qui oppose l’Autriche à l’Allemagne. Les deux équipes portant un maillot blanc, il est demandé aux Autrichiens de porter une autre tenue. Sindelaar et ses coéquipiers du Wunderteam empruntent donc la tenue bleu ciel du SSC Napoli. Victoire 3-2 des Allemands.

mexique-1950-porto-alegre

Le 2 juillet 1950 au stade Ildo-Meneghetti de Porto Alegre, le Mexique est opposé à la Suisse pour sa dernière rencontre du premier tour, les deux équipes étant déjà éliminées quelque soit le résultat. Les vingt joueurs de champ arborent tous un maillot rouge. Après quelques palabres, le match débute avec 25 minutes de retard, le temps que les Mexicains acceptent d’emprunter les maillots du club de Cruzeiro de Porto Alegre, à rayures horizontales bleues et blanches.

Argentine - RFA 1958

Le 8 juin 1958 à Malmö, l’Allemagne, en blanc, est opposée à l’Argentine avec son traditionnel maillot ciel et blanc. Or, l’arbitre estime que les deux tenues sont trop claires pour être différenciées, notamment en raison de la diffusion télévisée du match. L’Argentine est donc contrainte de changer de tenue et emprunte le maillot jaune de l’IFK Malmö.

France-Hongrie 1978

Le 10 juin 1978 à Mar Del Plata, la France doit affronter la Hongrie pour le dernier match du groupe A. Un match sans enjeu puisque les deux équipes sont mathématiquement éliminées. La France se présente avec un  maillot aussi blanc que celui de son adversaire. C’est une erreur de l’intendance française qui avait mal lu les directives de la FIFA. Le match débute avec 40 minutes de retard, les Français ayant dégoté la tenue d’un club local, le Club Atlético Kimberley. Les Bleus, en vert et blanc, réalisent leur meilleur match du tournoi et s’imposent 3-1.

Brésil 1958 Finale

Une autre équipe a, dans l’histoire de la Coupe du Monde, disputé un match avec un maillot d’emprunt. Il s’agit de l’équipe du Brésil de 1958 qui ne pouvait pas jouer la finale avec son fameux maillot auriverde, car son adversaire, la Suède, portait les mêmes couleurs. Les joueurs brésiliens jouèrent donc avec les maillots bleus qui étaient les tenues de rechange de l’équipe de Suède sur lesquels avaient été cousus les emblèmes brésiliens. Le Brésil remporta sa première Coupe du Monde et conserva définitivement le bleu comme couleur de rechange.

Aujourd’hui, les directives de la FIFA sont respectées à la lettre et les éventuelles amendes suffisamment dissuasives pour éviter tout renouvellement. Toutefois certains autres clubs peuvent considérer que leur tenue est apparue en Coupe du Monde.

Costa Rica 1990

Lors de la Coupe du Monde 1990, le 16 juin, le Costa Rica affronte le Brésil au Stadio Dell Alpi de Turin. Au lieu de porter leur traditionnelle tenue rouge, les Costariciens portent un maillot rayé noir et blanc. La légende prétend que l’entraîneur Bora Milutinovic a choisi cette tenue parce qu’elle ressemble à celle de la Juventus de Turin, et que son équipe devrait donc recevoir les faveurs du public. En fait, cette tenue de rechange rend hommage au Sport Libertad, le doyen des clubs costariciens. Dans un premier temps, cette tenue ne porte pas chance aux Ticos, qui s’inclinent 1-0 face au Brésil. Mais au match suivant à Gènes, c’est en bianconeri que les Costariciens battent la Suède (2-1) et se qualifient pour le tour suivant.

Allemagne-Brésil 2014

Pour la Coupe du Monde 2014, l’équipe d’Allemagne se rend au Brésil avec comme tenue de rechange un maillot à large bandes horizontales rouges et noires, ressemblant à celui du Flamengo. Selon l’équipementier, il s’agit bien d’un hommage au plus grand club du pays hôte de cette Coupe du Monde. Le 26 juin 2014, la Mannschaft se présente sur la pelouse de l’Arena Pernambuco de Recife avec ce maillot inédit pour affronter les Etats Unis. Or ce maillot est aussi celui du Sport Recife, le club rival du Clube Náutico Capibaribe… Mais c’est le 8 juillet que ce maillot va accéder à la légende. Ce jour-là à Belo Horizonte, en demi-finale, l’équipe d’Allemagne réalise un exploit époustouflant en battant le Brésil 7-1.