Zabivaka 2108 Russie Mascotte

Zabivaka, qui craint le grand méchant loup ?

MASCOTTE – Zabivaka est la mascotte de la Coupe du Monde 2018 qui se déroule en Russie. Cela aurait pu être un ours ou une poupée russe. Ce sera un loup.

C’est lors d’une émission sur la télévision russe en octobre 2016, six-cent jours avant le début du tournoi, qu’est apparu Zabivaka, mascotte de la Coupe du Monde 2018.

Pour cette Coupe du Monde organisée en Russie, on attendait un ours, successeur du célèbre Misha, mascotte des Jeux Olympiques de Moscou en 1980. C’est aussi un ours, aux cotés d’un lapin et d’un léopard, qui avait symbolisé les Jeux d’Hiver de Sotchi en 2014.

Mais pour la COupe du Monde 2018, on proposa un chat, un tigre et un loup. Et ce fut ce dernier qui remporta les suffrages. Un loup au pelage gris habillé en footballeur (la tenue de l’équipe nationale russe) mais aussi avec d’étonnantes lunettes de skieur. Son nom, Zabivaka, est un jeu de mot en russe qui mélange les expressions “marquer un but” et “bagarreur, batailleur”. Ce personnage est l’oeuvre d’Ekaterina Bocharova, une étudiante originaire de Tomsk en Sibérie occidentale.

Pourquoi un loup ? On pense inévitablement à « Pierre et le Loup« , le conte musical pour enfants composé par Sergueï Prokofiev en 1936, repris par Walt Disney et devenu un classique de la culture russe. Le loup est en effet une figure récurrente des contes pour enfants, et pas seulement en Russie. On le retrouve beaucoup chez Grimm et Perrault, mais aussi dans les fables de la Fontaine et bien entendu dans Les Trois Petits Cochons, ce conte populaire français mondialement popularisé par Walt Disney.

Le moins que l’on puisse dire est que le loup des contes n’a pas une image très flatteuse : Méchant, sournois, agressif, un peu stupide aussi et souvent perdant à la fin.

Curieusement, la Russie qui accueille la XXIe Coupe du Monde de football n’a pas non plus une image positive aux yeux de l’occident. Son président Vladimir Poutine, réélu trois mois avant le tournoi après déjà dix-neuf ans de règne, a l’image d’un dirigeant autoritaire et inflexible. Une image qui fait peur aux yeux de l’occident. Qui craint le grand méchant loup ?

zabivaka-mascotte-russia-2018