Ciao Mascotte Italia 1990

Ciao, mascotte sans visage

MASCOTTE – Pour la Coupe du Monde 1990, l’Italie s’offre une mascotte plutôt étrange. Ciao est une sorte …euh… de statuette aux couleurs du drapeau italien. Manquant singulièrement de sympathie, tout le monde s’efforce de l’oublier.

Il paraît qu’en faisant un petit effort, on peut distinguer dans cet enchevêtrement de cubes verts, blancs et rouges les lettres A, I, L et T et ainsi composer le mot ITALIA. Mais le moins que l’on puisse dire est que Ciao, la mascotte de la Coupe du Monde 1990 en a laissé plus d’un circonspect.

Après les animaux dans les années soixante (Willie le lion), les garçonnets dans les années 1970 (Juanito, Tip & Tap, Gauchito), les fruits et légumes des années 1980 (Naranjito l’orange espagnole et Pique le piment mexicain), les créateurs de mascottes de Coupe du Monde ont voulu démarrer les années 1990 avec un nouveau concept : Une mascotte sans visage. Ainsi est né Ciao, une sorte de Rubik’s Cube démantelé, tentant désespérément de prendre une forme humaine, et se dotant d’un ballon de foot pour faire la tête.

Pourquoi Ciao ? Pourquoi ce nom qui veut dire Au revoir ? Ce n’est pas la moindre des ambiguïtés de la mascotte du Mondiale italien. La création du dessinateur italien Lucio Boscardin ne ressemble à aucune autre mascotte passée ou à venir. Il (ou elle) tranche singulièrement dans la lignée de personnages sympathiques, marrants, voire un peu ridicules qui ont accompagné les Coupes du Monde de foot.

Ciao n’a ni regard, ni sourire et ne porte aucune émotion. Ce n’est pas un personnage, mais un objet. A vrai dire, peu de commentaires ont accompagné la présentation de cette mascotte italienne. Ce n’est pas qu’elle soit laide ou choquante, mais cette mascotte n’inspire absolument rien, ni personne.