Un dimanche pas comme les autres

Un dimanche pas comme les autres

FILM – « Les héros du dimanche » (1952) de Mario Cameneri permet de voir jouer Raf Vallone, premier footballeur pro reconverti comme acteur de cinéma. On y voit aussi Marcello Mastroianni et l’AC Milan des années cinquante.

Gino est l’attaquant vedette d’une équipe italienne aspirée par une relégation en division inférieure. Le match de la dernière chance se joue à San Siro face au grand AC Milan. Tous les espoirs se portent vers le buteur calabrais mais celui-ci n’est pas vraiment dans les meilleures conditions.

Héros du dimanche

Gino est en effet confronté à des problèmes d’ordre sentimentaux, sa santé décline en raison d’un coeur défaillant (qui l’oblige à jouer en se tenant l’épaule) et comme si cela ne suffisait pas, une équipe concurrente lui a proposé une coquette somme d’argent pour faire perdre son équipe.

Gino rate de nombreuses occasions en première mi-temps et voit l’AC Milan mener 2-0. La deuxième mi-temps est rocambolesque et voit notre héros renverser la situation pour le bien de son équipe. Et de la morale.

Les Héros du dimanche

Gino est interprété par un certain Raf Vallone, un acteur italien qui a la particularité d’avoir un passé de footballeur professionnel. Raf Vallone a en effet joué quelques saisons au Torino entre 1934 et 1941, le temps de remporter une Coupe d’Italie (1936) et de disputer une vingtaine de rencontres de Série A.

Tous les dimanches se ressemblent

A l’âge de 25 ans, l’éternel remplaçant décide pourtant d’abandonner le foot pour militer comme journaliste dans les rangs du Parti Communiste. Il deviendra ensuite critique de cinéma, puis acteur dans une bonne soixantaine de films.

En 1952, alors qu’il atteint les 36 ans, le réalisateur Mario Camerini lui propose ce rôle sur mesure dans « Gli eroi della domenica » (le titre en V.O.) où il côtoie un  certain Marcello Mastroianni, alors jeune acteur quasi-inconnu de 28 ans qui inscrira dans le film le but de la victoire.

« Les héros du dimanche » est un bon film sur le football et sur l’Italie de l’après-guerre. L’amateur de foot a la possibilité de voir évoluer le grand AC Milan des années cinquante, armé de la fameuse triplette suédoise Gre-No-Li à savoir Gunnar Gren, Gunnar Nordahl et Nils Liedholm.

A propos de Raf Vallone, de l’AC Milan et de Gre-No-Li