Le contrepied de Foe

Afrique, foot et rêves brisés

BANDE DESSINEE – La BD « Le Contrepied de Foé » (Dargaud, 2016) de Laurent Galandon et Damien Vidal met en images la dramatique histoire des jeunes footballeurs africains trompés par les agents sans scrupules.

C’est l’histoire d’Urbain Abega et d’Ahmadou Kotto, deux jeunes footballeurs camerounais suffisamment doués pour attirer l’oeil d’un agent. Suffisamment crédules aussi pour croire aux belles paroles et faire dépenser tout l’argent de la famille pour un voyage qui ne les mènera nulle part.

Avec « Le Contrepied de Foé » (Dargaud, 2016), Damien Vidal et Laurent Galandon ont bâti une fiction à partir d’éléments de vérité trop souvent reproduits, et jamais suffisamment dénoncés.

bd-contrepied-foe-01

De nombreux jeunes Africains viennent en Europe avec la promesse d’une carrière dans le football professionnel. Tous ont rêvé de devenir Roger Milla, Samuel Eto’o ou Marc-Vivien Foé, dont le titre de la BD emprunte le nom. Beaucoup finalement se retrouvent à la rue, abandonné par l’escroc qui s’est fait passer pour un agent de joueurs.

Le scandale a fait l’objet de nombreux ouvrages, reportages et articles de presse, mais n’avait jamais été traité par la bande dessinée. Le travail de Damien Vidal et Laurent Galandon n’en est que plus remarquable.

Le contrepied de Foe (Vidal/Galandon)

Sur le web :