Un equipo, una camiseta

Un equipo, una camiseta

MAILLOT – Le rouge est la couleur de l’équipe d’Espagne. Pour l’éternité. Même si de tristes sires ont tenté de la convertir au bleu sombre ou au blanc, la sélection espagnole reste la Roja.

(Article mis à jour le 28 juin 2016)

Bien que le ballon rond se soit implanté très tôt en Espagne, sa sélection nationale n’a vu le jour qu’en 1920, à l’occasion des Jeux Olympiques d’Anvers. Le foot espagnol est en effet profondément un football de clubs et la selección ne représente pas grand chose à coté du Real Madrid, du Barça ou de tout autre club.

La furia roja

Pour son premier match face au Danemark, qu’elle bat 1-0, la sélection espagnole joue déjà en rouge, avec un short blanc. Elle remporte la médaille d’argent et devient rapidement l’une des meilleures équipes d’Europe. Son jeu enthousiaste, fougueux et parfois violent lui vaut le surnom de Furia Roja, la furie rouge.

Maillot espagne

Lorsque survient la guerre civile en 1936, le foot passe au second plan et l’équipe d’Espagne joue très peu, si ce n’est deux rencontres face au Portugal. A cette occasion, elle porte un maillot blanc avec le symbole de la Phalange Espagnole sur la poitrine. La couleur rouge est bannie.

En 1939, Franco est au pouvoir et impose que l’Espagne joue en bleu foncé, couleur des uniformes de son parti. Mais en 1947, la sélection revient à son rouge historique, que Franco juge finalement plus fédérateur. Cela restera pour toujours sa couleur officielle.

Bleu nuit

Curieuse facétie de l’histoire, c’est en bleu très sombre que la Roja remporta ses premiers titres importants : son premier championnat d’Europe en 1964, où elle s’impose en finale face à l’URSS (en rouge), puis sa première Coupe du Monde en 2010 au terme d’une finale qui l’opposait aux Pays Bas (en orange).

Espagne 2010

Toutefois, durant ses années de domination du football mondial, entre 2008 et 2012, la selección joue principalement en rouge. Sur leur poitrine les joueurs ne portent pas l’écusson de la fédération mais les armoiries du pays, identiques à celles présentes sur le drapeau sang et or, adoptées en 1977.

En certaines occasions, l’équipe d’Espagne porte une tenue de rechange blanche. Mais cette couleur ne lui porte pas chance dans les grands tournois. Depuis 1994, elle a perdu toutes ses rencontres officielles disputées en blanc.Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer