Maillot Allemagne

Ein team, ein trikot

MAILLOT – L’équipe d’Allemagne joue depuis toujours en blanc, ne s’autorisant les couleurs du drapeau que depuis la fin des années 1980.

Lors de son premier match en 1908 (perdu 5-3 contre la Suisse), l’équipe d’Allemagne joue en maillot noir avec des manches blanches, un aigle prussien prenant place sur la poitrine. Le noir et le blanc sont les deux couleurs de la Prusse, plus précisément celles de la famille des Hohenzollern.

La Prusse en noir et blanc

Très vite, la Mannschaft adopte un maillot blanc, avec un short noir et des bas blancs. Une tenue stricte avec laquelle elle remporte la Coupe du Monde (1954, 1974) et la Coupe d’Europe des Nations (1972, 1980). Aucune place n’est laissé au rouge et au or qui figurent avec le noir sur le drapeau du pays depuis 1949.

Ce n’est qu’en 1988, lorsque la RFA accueille le Championnat d’Europe, que le maillot des joueurs allemands est orné sur la poitrine des trois couleurs du drapeau. Une tenue avec laquelle, deux ans plus tard, la RFA remporte la troisième Coupe du Monde de son histoire.

RFA Euro 1988

Lorsque l’Allemagne se réunifie au début des années 1990, la question du maillot se pose à peine. Bien que la RDA jouait essentiellement en bleu, c’est le blanc de l’ex-RFA qui est imposé. La Mannschaft conserve ainsi sa tenue pour l’éternité, agrémentée d’attributs noir, rouge et jaune disposés selon les modes.

La Mannschaft en vert

La couleur de rechange des joueurs allemands est le vert depuis 1950. Cette couleur a été adoptée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale par la DFB (Deutscher Fussball-Bund, Fédération allemande de football), qui, en redessinant son emblème, tenait effacer toute référence au passé trop récent. Le vert est choisi comme couleur dominante pour sa parfaite neutralité. L’emblème de la DFB est dessiné l’entraîneur et dirigeant Ernst Kuhry, graphiste à ses heures.

maillot-allemagne-1990-vert

En 2008, un article du Guardian sème le trouble en sous-entendant que le vert serait un hommage à l’Irlande, parce qu’elle aurait été la première équipe a accepter de recevoir l’Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, en 1951. Une théorie plutôt fantaisiste : la Suisse et l’Autriche avaient reçu la Mannschaft bien avant que celle-ci ne se rende à Dublin.

Le vert plus ou moins pâle perdure jusqu’aux années 2000 où la Mannschaft choisit de revenir à un maillot noir qui suscitera quelques controverses. L’équipe adopte ensuite le rouge à la demande du sélectionneur Jürgen Klinsmann, qui considère cette couleur plus agressive.

Sur un air de Flamengo

En 2014, pour la Coupe du Monde au Brésil, l’équipe allemande emmène un nouveau maillot de rechange, à larges bandes horizontales rouges et noires. Ce maillot, qui ressemble à celui du club de Flamengo, se fera une place dans l’histoire. C’est celui avec lequel la Mannschaft infligera au Brésil la pire défaite de son histoire, 7-1 le 8 juillet 2014 à Belo Horizonte.

Allemagne-Brésil 2014

L’équipe allemande avait porté ce maillot une première fois en match de poule contre les Etats Unis. Un match qui avait lieu à l’Arena Pernambuco de Recife. Or ce maillot ressemblait aussi à celui du Sport Recife, le club local rival du résident habituel, le Clube Náutico Capibaribe. C’est sous quelques sifflets donc que les futurs champions du monde s’imposent 1-0.