Benelucky, mascotte Euro 2000

Benelucky, mascotte schizophrène

MASCOTTE – Benelucky, une sorte de lion déguisé en diable (à moins que ce ne soit l’inverse), est la mascotte du championnat d’Europe de l’an 2000, conjointement organisé en Belgique et aux Pays Bas.

Pour la première fois de l’histoire, un championnat d’Europe est organisé par deux pays. La Belgique et les Pays Bas abritent conjointement l’Euro 2000 et découvrent les charmes de la co-organisation.

Mi-diable, mi-lion

Parmi tous les problèmes qui naissent de cette situation, l’idée de la mascotte n’est pas la moindre. Comment imaginer en effet un personnage qui représente deux pays qui, bien que très proches, n’en ont pas moins une culture différente ?

C’est ici qu’apparait Benelucky. Choisi parmi quelques cinq mille propositions, ce personnage assez terrifiant à première vue est une créature mi-diable, mi-lion qui fait référence aux deux pays : Le Diable Rouge de la Belgique et le Lion d’Or des Pays Bas.

Unlucky

Benelucky a une magnifique crinière arc-en-ciel, qui combine les couleurs des deux drapeaux. Son nom associe également les deux nations, un peu comme dans Benelux, où l’on aurait remplacé le Luxembourg (qui n’organise pas le tournoi) par le terme lucky, chanceux.

Or, la chance, c’est un peu ce qui va manquer aux deux équipes recevantes. La Belgique multipliera les bourdes et sera éliminée dès le premier tour. Et les Pays Bas, grands favoris de l’épreuve, sortiront en demi-finale après avoir manqué plusieurs penalties.

Benelucky, mascotte de l'Euro 2000