Goaliath, mascotte Euro 1996

Goaliath, mascotte royale

MASCOTTE – Trente ans après la World Cup 66, l’Angleterre organise une nouvelle compétition d’envergure avec le championnat d’Europe 1996. La mascotte Goaliath est un lion digne successeur de Willie.

Après le coq et le lapin, c’est un lion, symbole de l’équipe nationale anglaise, qui représente la phase finale du Championnat d’Europe. Goaliath, mascotte de l’Euro’96, succède ainsi à Bernie et Péno.

Mais le félin bodybuildé est aussi et surtout le successeur du légendaire Willie, première mascotte de l’histoire de la Coupe du Monde, et plus généralement des grandes épreuves de foot. On avait reproché à Willie un certain manque de discernement : il portait un maillot de l’Union Jack, donc du Royaume Uni tout entier, alors que la Word Cup’66 ne se disputait qu’en Angleterre. Goaliath a bien retenu la leçon, et c’est bien vêtu du maillot blanc de l’Angleterre qu’il parade sur les pelouses de l’Euro’96.

Le lion est présent depuis toujours ou presque sur les armoiries du royaume d’Angleterre. Richard 1er, roi d’Angleterre entre 1189 et 1199, était surnommé Coeur de Lion. L’un de ses aînés, Henri 1er, était lui-même surnommé le Lion de justice. C’est d’ailleurs pour rendre hommage à ce dernier que son beau-fils Geoffroy V d’Anjou adopta le roi des animaux sur ses armoiries.

Par la suite, chaque successeur au trône d’Angleterre adopta le félin sur ses armes, certains en ajoutèrent plusieurs pour impressionner la galerie. Richard 1er par exemple en adopta trois, les fameux Three Lions

Willie et Goaliath sont donc les héritiers d’une prestigieuse lignée. La mascotte de l’Euro 1996 porte un nom curieux, cherchant à glisser le terme Goal (but en anglais) dans Goliath, un nom de géant mais également une marque de bière. Un sponsor caché ? Honni soit qui mal y pense.

Goaliath, mascotte Euro 1996