Peno Mascotte Euro 1984

Péno, mascotte cocardière

MASCOTTE – Lorsque la France organise pour la première fois le Championnat d’Europe de football en 1984, elle choisit comme mascotte un coq gaulois nommé Péno.

Ainsi Footix avait un grand frère. Péno, comme un penalty, est la mascotte du Championnat d’Europe 1984 dont la phase finale, la deuxième à réunir 8 équipes, se déroule en France. A cette occasion, le tournoi prend définitivement le nom d’Euro.

Coq gaulois

Péno est un coq gaulois, car l’animal représente depuis toujours la France. C’est à l’époque de la Renaissance que l’on aperçoit les premiers gallinacés gravés sur les pièces de monnaie. Considéré comme le symbole de la monarchie au pouvoir, le coq est curieusement adopté par la Révolution et restera le symbole officieux de notre pays, bien que nos Napoléons I et III aient tenté d’imposer l’aigle.

Peno Mascotte Euro 1984

Il est probable aussi que l’association du coq et des Français aient des explications purement linguistiques. Si l’on remonte jusqu’à l’occupation de la Gaule par les Romains, on note que le terme latin Gallus signifie autant Gaulois que Coq ! Un autre rapprochement peut être fait quelques siècles plus tard entre le mot Coq et la fameuse cocarde que portent les Révolutionnaires de 1789. Ainsi le terme cocardier, souvent employé pour désigner le patriotisme des Français, est-il doté d’un délicieux double sens.

Orgueil tricolore

Les Français se reconnaissent donc depuis toujours ou presque dans le caractère orgueilleux du coq, ce joli coeur de basse-cour agressif et turbulent qui chante comme un pied, mais qui reste finalement assez sympathique. Présent sur les pièces de monnaie, sur les timbres, sur les drapeaux, le coq apparaitra très vite sur la poitrine des sportifs français en compétitions internationale. La FFF (Fédération Française de Football) l’adoptera dès sa création.

Péno, mascotte de l’Euro 1984, est donc l’héritier de cette tradition (tout comme son successeur Footix, en 1998). Vétu de bleu et de rouge sur son plumage blanc, sa crête et ses plumes rouges, Péno a fière allure et porte avec sourire l’orgueil tricolore. Tout juste lui reprochera-t-on ses drôles de gants à quatre doigts, qui rappellent irrésistiblement ceux de Mickey Mouse, personnage de Walt Disney et donc symbole étatsunien !