Un maillot pour l'Algérie

Une équipe, une nation

BANDE DESSINEE – « Un maillot pour l’Algérie » (2016, Dupuis) de Kris, Bertrand Galic et Javi Rey raconte la belle histoire de l’équipe du FLN qui entre 1958 et 1962 porta l’Algérie vers l’indépendance.

C’est une histoire de foot qui dépasse largement la cadre du ballon rond. En 1958, à quelques mois de la Coupe du Monde qui doit se dérouler en Suède, plusieurs joueurs français, parmi lesquels les internationaux Mustapha Zitouni et Rachid Mekhloufi, quittent leur club en toute clandestinité. Ces hommes ont décidé de rejoindre l’Algérie pour soutenir le mouvement qui conduit à l’Indépendance.

Le message du FLN

Le projet de ces footballeurs est de créer une équipe chargée de porter partout dans le monde le message du FLN. Malgré moult interdictions prononcées par la FFF et la FIFA, cette équipe va disputer plus de quatre-vingt rencontres à travers l’Afrique et l’Europe, jusqu’en 1962 où l’Algérie obtiendra enfin son indépendance. Jamais une équipe de foot n’a eu dans l’histoire un tel impact géopolitique.

La bande dessinée « Un maillot pour l’Algérie » (collection Aire Libre chez Dupuis) a nécessité plus de deux ans et demi de recherches aux scénaristes Kris et Bertrand Galic. Les deux hommes ont en commun d’être scénaristes et Brestois, mais également amateurs de foot et imprégnés de culture algérienne pour avoir passé leur enfance dans les quartiers où s’étaient installées les familles maghrébines. Ils gardent notamment un souvenir ému de la victoire de l’équipe algérienne sur la RFA lors de la Coupe du Monde 1982.

De Brest à Alger

S’il leur a été impossible de retrouver l’ensemble des héros de cette aventure, les auteurs ont travaillé avec le fils de Rachid Mekhloufi et se sont appuyé sur ce témoignage pour construire leur histoire, laquelle a pris forme avec les dessins de Javi Rey. Une BD longue de 116 pages qui débute en 1945 et se termine en 1963. Un dossier de seize pages est ajouté à la BD.

A propos de l’Algérie, du FLN, de Kris, de Bertrand Galic, de Javi Rey