Gaston Lagaffe

Des gaffes et des goals

BANDE DESSINEE – De nombreux héros de BD se sont occasionnellement essayé au football. Mais aucun n’a laissé autant de souvenirs que Gaston Lagaffe.

Il y a cette image, parue en 1972, où l’on voit Gaston Lagaffe vêtu d’un maillot qui semble être celui de l’Ajax Amsterdam inscrire un but d’une extraordinaire frappe de l’extérieur du pied droit qui arrive en pleine lucarne. « Ce garçon est bien le meilleur avant-centre d’Europe » confirme le commentaire. Sans doute vrai, jusqu’à ce que notre héros est réveillé par son chef de service qui lui hurle qu’il est avant tout le plus mauvais employé du monde… 

Le géant de la gaffe

En fait, s’il est le meilleur avant-centre quand il rêve, Gaston Lagaffe est aussi dans la réalité l’un des pires gardiens de but. Il se trouve pourtant qu’il garde régulièrement la cage de l’équipe de la rédaction, comme l’extrait ci-dessous, également publié en 1972.

Un match qui nous a marqué

En 1973, Gaston est toujours le gardien de l’équipe de la rédaction. Cette fois, ce sont les circonstances météorologiques qui ne lui permettent pas d’exprimer son potentiel.

bd-gaston-lagaffe-football-07

Il n’est pas certain qu’André Franquin, le père de Gaston Lagaffe, soit un fou de ballon rond, même si on lui doit l’une des plus belles planches de BD jamais consacrée au foot. Le sport lui sert surtout à mettre en scène quelques gags, avec une préférence pour le poste de gardien de but, celui des laissés-pour-compte et des bouc-émissaires.

A propos de Franquin et de Gaston Lagaffe