Valence 1982 Adami

Valence sur la ligne claire de Adami

AFFICHE – Dans la série des affiches du Mundial 1982 organisé en Espagne, celle de Valence est signée Valerio Adami.

De toutes les affiches jamais réalisées pour la Coupe du Monde de football, la série pour l’édition espagnole de 1982 est de loin la plus aboutie. Chacune des douze villes hôtes du tournoi a fait appel à un artiste de renom, qu’il soit peintre ou illustrateur, qu’il soit Espagnol ou non.

Figuration narrative

L’affiche de la ville de Valence est l’oeuvre de l’Italien Valerio Adami. Celui-ci, né en 1935, est un éminent représentant du mouvement de la Figuration narrative, au même titre que Jacques Monory, Eduardo Arroyo ou Erró.

Son style tout en aplats de couleurs cernés d’épais contours noir est comparable à la ligne claire en bande dessinée. L’affiche pour Valence 1982 présente des éléments jaunes sur une dominante rouge, les couleurs de l’Espagne mais aussi de la Comunidad Valenciana et de la couronne d’Aragon.

La colombe et la chauve-souris

Au centre de l’œuvre, un ballon semble déployer ses ailes qui auraient pu être celles d’une chauve-souris, symbole de la ville de Valence. Mais l’artiste a préféré les ailes d’une colombe, sans doute pour rendre hommage à Pablo Picasso. Ou à la Paix.

Le stade Luis Casanova de Valence (47.542 places) a accueilli les trois rencontre du premier tour de l’équipe d’Espagne. Celle-ci a été tenue en échec par le Honduras (1-1), a battu la Yougoslavie (2-1) et s’est inclinée face à l’Irlande du Nord (0-1).

A propos de Valence et de Valerio Adami