Vigo Monory 1982

Vigo et les teintes de Monory

AFFICHE – Dans la série des affiches du Mundial 1982 organisé en Espagne, celle de Vigo est signée Jacques Monory.

De toutes les affiches jamais réalisées pour la Coupe du Monde de football, la série pour l’édition espagnole de 1982 est de loin la plus aboutie. Chacune des douze villes hôtes du tournoi a fait appel à un artiste de renom, qu’il soit peintre ou illustrateur, qu’il soit Espagnol ou non.

L’affiche de la ville de Vigo est l’oeuvre du français Jacques Monory. Celui-ci est dans les années 1960 l’un des principaux représentants du mouvement de la Figuration narrative, auxquels sont associés d’autres peintres tels Eduardo Arroyo, Erró et Valerio Adami.

Profondément préoccupé par la violence de la réalité quotidienne, Monory suggère des atmosphères lourdes et menaçantes. Si son oeuvre baigne souvent dans un monochrome bleu, l’artiste a su trouver des teintes plus chaudes pour évoquer le football et l’Espagne.

Le stade Balaídos de Vigo (36.790 places) a accueilli les trois rencontres du premier tour de l’équipe d’Italie, qui réalise trois matches nuls contre la Pologne (0-0), le Pérou (1-1) et le Cameroun (1-1). Ce qui n’empêchera pas les Italiens de se qualifier pour le tour suivant. Ni de finir champions du monde.