Love United Pascal Obispo

Obispo United

CHANSON – « Love United » (2002) est sans doute le premier morceau à réunir autant de footballeurs autour d’un micro. La chanson n’est pas formidable, mais là n’est pas le plus important.

Love United (2002), écrit par Pascal Obispo, interprété par, dans l’ordre d’apparition : Zinedine Zidane, Fabio Cannavaro, Luis Figo, Thierry Henry, Fredrick Ljungberg, Ulrich Ramé, Willy Sagnol, Patrick Vieira, Didier Deschamps, Marcel Desailly, Emmanuel Petit, Patrick Mboma, Roberto Carlos, Sol Campbell, Johan Micoud, Lilian Thuram, Christophe Dugarry, Youri Djorkaeff, Young-Pyo Lee, […], Ronaldinho, Fabien Barthez, Alain Boghossian, Claude Makelele, Salomon Olembe, Selim Benachour, Laurent Blanc, Vincent Candela, El Hadji Diouf, Ivan Helguera, Franck Leboeuf, Bixente Lizarazu, Rafael Marquez, Robert Pires, Roque Santa Cruz, Mehmet Scholl, Michael Sylvestre, Jacques Songo’o, Hakan Sukur, Piotr Swierczewski, Francesco Totti, Daniel Van Buyten, Gregory Vanney, Juan Veron, Paolo Wanchope, Sylvain Wiltord.

Contre le sida

On peut ne pas apprécier Pascal Obispo et toutefois acheter ce disque. D’abord parce que les droits sont reversés au collectif d’associations « Ensemble contre le sida« , ensuite parce qu’il est le résultat d’un pari époustouflant mené par le chanteur bordelais.

A l’approche de la Coupe du Monde Coréo-japonaise de 2002, l’interprête de « Plus que tout au monde » a réuni plusieurs footballeurs d’envergure pour enregistrer ce single, « Love United« . Au départ, l’idée un peu folle de faire chanter des footeux ne devait concerner que les joueurs de l’équipe de France. Mais ceux-ci fréquentant d’autres joueurs dans les grands clubs d’Europe, de nombreux footeux de tous pays ont apporté leur contribution.

Pendant deux mois, de Rome à Londres en passant par Munich, Manchester et Milan, Obispo a retrouvé les joueurs dans un studio d’enregistrement. Le périple a commencé à Madrid du 28 au 30 janvier. Zinedine Zidane passe au micro, de même que Claude Makelele, Luis Figo, Roberto Carlos et Ivan Helguera. Zizou aura le privilège d’interpréter le premier et dernier vers du morceau : « As-tu déjà rêvé que cette équipe, la meilleure du monde, voie le jour ?« .

De Madrid à Paris

L’aventure s’est poursuivie à Munich où le paraguayen Roque Santa Cruz s’est fendu d’un petit mot en langue guarani, puis à Londres, où Robert Pirès s’est démené pour faire venir ses coéquipiers d’Arsenal Sol Campbell et Fredrick Ljungberg.

Les dernières prises ont eu lieu les 24 et 25 février à Paris, avec entre autres le Sud-Coréen Young-Pyo Lee qui a fait le voyage de Séoul pour quelques secondes d’enregistrement.

Quelques infidélités rapportent que la plus grosse perf est à mettre à l’actif de l’ingénieur du son, qui a su masquer les nombreuses voix discordantes par un habile mixage. Toutefois, on rapporte que Bixente Lizarazu s’est révélé très doué dans l’exercice, tout comme Thierry Henry et Franck Leboeuf.

Ceci dit, la chanson est insupportable. Le clip aussi, d’ailleurs. Mais là n’est pas le plus important.