Pub Nike Football 1996

Au revoir…

PUB – En 1996, plusieurs footballeurs, dont Eric Cantona, exhibent les produits de leur équipementier en parodiant une partie de foot. Un clip d’un genre nouveau qui fera des petits.

Dans une arène hostile, l’équipe Nike, composée de Cantona, Ronaldo, Maldini, Campos, Brolin, Kluivert, Wright, Figo, Rui Costa et Davids doit affronter l’équipe des « vilains ». Ces derniers, dénués de tout scrupule, n’hésitent pas à mettre la semelle et à transformer les jambes de leurs adversaires en escalope.

Nike contre le mal

La rencontre, dirigée par un arbitre aveugle, aurait rapidement dégénéré si l’équipe Nike n’avait su garder son sang froid. Le ballon parvient à Cantona, dont la frappe explosive transperce le gardien. Ce synopsis est évidemment à prendre au premier degré : L’arbitre est réellement aveugle, le gardien réellement transpercé et des escalopes de jambes traînent réellement sur le terrain !

Il s’agit du spot Nike diffusé dans toute l’Europe en juin 1996 alors que se dispute la phase finale du Championnat d’Europe des Nations en Angleterre. Il est l’oeuvre d’un nouveau prodige du court-métrage, Tarsem Singh. Celui-ci, né en 1962, s’était distingué en 1991 en réalisant le superbe clip « Losing my religion » du groupe REM. Avec ce film publicitaire, il invente un genre nouveau, celui de faire jouer de grands sportifs dans les situations les plus cocasses.

Cantona, fils de pub

Du sur-mesure, bien entendu, pour Eric Cantona. Grand absent de l’Euro 1996, le français reste présent médiatiquement grâce à la diffusion massive de ce spot, ainsi que celui pour Sharp. Canto y dévoile avec jubilation ses talents d’acteur. Les autres joueurs, eux, se contentent d’un rôle figuratif en éxécutant un geste technique.

Certains d’entre eux ne disputent pas l’Euro Anglais. Normal pour Ronaldo et le gardien Jorge Campos, qui sont respectivement Brésilien et Mexicain. Normal aussi pour Tomas Brolin , absent puisque la Suède ne participe pas au tournoi. Quand à l’Anglais Ian Wright, il est dans la même situation que Cantona : Il n’a tout simplement pas été retenu par son sélectionneur. Les seuls représentants Nike présents à l’Euro sont donc les portugais Rui Costa et Luis Figo, les Néerlandais Patrick Kluivert et Edgar Davids et l’Italien Paolo Maldini.

On distingue que seulement trois des joueurs portent le maillot de leur équipe nationale (Italie, Brésil, Portugal). Les autres joueurs portent la tenue de leurs clubs respectifs : Parme, Arsenal, Manchester United, Ajax Amsterdam, FC Barcelone.

Le football ? C’est un jeu qui se joue à onze contre onze et où, à la fin, ce sont ceux qui jouent en Nike qui gagnent.